Avis en vrac

Que ce soit le Manga et l'Animation Japonaise, ou d'autre horizons.
Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 01 avr. 2020, 19:37

Les bestioles en CG m'ont bien moins choqué que celles d'Arifureta, qui elles sont devenues le nouvel étalon de la CG moche....
Finis :
- ID Invaded : c'était bon. Bizarre, mais bon. Visuellement c'est correct, car au fond tout tien sur le scénario, l' (les) univers et les personnages, et au final.... Au final j'avoue franchement avoir besoin d'un nouveau visionnage de l'ensemble, parce qu'effectivement c'est un peu capillotracté, soit tordu MAIS avec des facilités scénaristiques malvenues. Ceci dit çà reste un des meilleurs de la saison, et l'un des plus originaux de ces dernières années.
- Bofuri : ma plus grande surprise est l'annonce d'une S2 à la fin du dernier épisode. Je crains le pire : que cette S2 se prenne au sérieux. De fait Bofuri avait tout pour ne m'inspirer que répulsion, mais étrangement la justesse du ton a permis à l'ensemble de trouver un ton de comédie légère parfaitement raccord avec le fond (soit un SIMPLE MMORPG, sans prise de tête genre "sauver le monde"), qui fait que j'ai clairement eu le même plaisir non dissimulé à le voir que de regarder une série de let's play narratif du Joueur du Grenier (en passant, celui sur l'hôpital est génial ^^). Bref un anime dispensable, mais agréable.

edit :
- Somali et l'esprit de la forêt : d'habitude j'ai une sainte haine pour le kawai/moe tout mignon, et pire les bons sentiments cucul la praline. Là non : çà marche. Visuellement c'est beau, avec un rendu graphique tendant vers la peinture, soit déjà quelque chose de peu courant. Surtout le scénario a trouvé un juste équilibre entre d'un côté le mignon (Somali, son caractère, ses mimiques) et le touchant (la relation Somali/Golem), et de l'autre un arrière-plan beaucoup plus sombre (les rapports aux humains, la dégénérescence progressive du Golem), arrière-plan qui loin de rester un décor fourni une bonne part des péripéties rencontrées. Dans un genre similaire, je n'ai absolument pas retrouvé cet équilibre fragile dans "If It's for My Daughter, I'd Even Defeat a Demon Lord", où le "mignon" prend le pas sur tout, me faisant décrocher. Bref : Somali c'est bon, mangez-en ^^
Edit 2 :
- Case n°221 Kabukicho : Sincèrement je ne sais pas trop quoi en penser. Pour la forme, rien à dire : on est dans le haut du panier. Sur le fond... Je me rends compte à la fin que depuis le début le scénario est écrit comme si personne ne savait qui est le personnage de Moriarty dans l'univers de Sherlock Holmes. Du coup pour reprendre Tommy çà "nique totalement le twist" de la 2eme partie de série. Reste une vision assez originale de l'univers de Sherlock Holmes (où les énigmes ne sont que du niveau d'un escape game, mise en abîme toussa..), une ambiance sympathique et une envie réelle de savoir la fin, soit les caractéristiques d'une oeuvre qui malgré l'absence de fausse note notable sera vite oubliée. A un détail près : il est probable que mon souvenir du visionnage se double de celui du moment où après quelques recherches, j'ai enfin réalisé que ce p... d'éléphant rose n'existe pas....
- In/spectre : en terme d'originalité, c'est tout bon, réalisation au top quoique moins élaborée que celle de Case n°221, personnages attachants (mention spéciale à Iwanaga Kotoko, mélange improbable d'héritière classe, de perverse manipulatrice et de blagues de cul) et musiques parmi les plus sympas de la saison, dont les très bons génériques. Avertissement : il faut aimer les oeuvres où tout se passe dans l'affrontement verbal des protagonistes. Ici le concept permet suffisamment d'action pour rythmer l'ensemble, mais l’essoufflement guette, surtout dans la deuxième partie. Malgré tout j'aime ce genre de mise en scène : Bakemonogatari, Crest of the Stars, l'essentiel d'Azimov, et d'autres encore, p.. je bois du petit lait. La fin laisse entendre une S2 et il y a de la matière, mais je doute que ce style ait suffisamment de succès pour çà, donc suite en manga.
- Phantasy Star Online 2 Episode Oracle : un de mes animes "rien-à-f..." de la saison, du genre qu'on regarde en pause midi en mangeant des pâtes. OK c'est joli et les OST sont franchement sympas, notamment les morceaux néo-90's. Pour tout le reste on est en plein cliché de RPG basique, chara-design, scénario, tout. Quelques bons moments, mais oubliable au possible. Quant à l'univers d'arrière-plan.... vous aimez Wikia?
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 909
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Avis en vrac

Message par Tommy » 11 avr. 2020, 08:37

zubrowski a écrit :
01 avr. 2020, 19:37
Sur le fond... Je me rends compte à la fin que depuis le début le scénario est écrit comme si personne ne savait qui est le personnage de Moriarty dans l'univers de Sherlock Holmes. Du coup pour reprendre Tommy çà "nique totalement le twist" de la 2eme partie de série.
J'avoue, c'est ce qui m'a le plus dérangé dans la série. ^^' Ç’aurait pu être utilisé à bon escient, genre pour renverser le twist en mode "en fait Moriarty est un allié qui fait semblant d'être un ennemi pour aider" (j'ai même cru à un moment qu'on partirait dans cette direction)... mais non. Dommage.

High Score Girl II: j'ai adoré! La plus belle déclaration d'amour aux jeux d'arcade que j'ai pu voir. Même si le chara-design et la réal' full CG peuvent rebuter au premier abord, ça vaut vraiment le coup de passer outre.

My Hero Academia S4: on n'est toujours pas près d'en voir la fin, mais c'est tant mieux, si ça doit continuer sur cette voie. Certains épisodes avaient une réalisation vraiment exceptionnelle et magistrale (notamment le dernier, mais l'épisode 14, c'était aussi du grand art).

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 11 avr. 2020, 12:02

Les épisodes 1 commencent à arriver ^^
- Sakura Wars, the animation : mouais. J'entends parler de Sakura Wars depuis longtemps comme d'une franchise adaptée de jeux vidéos mettant en scène des Yamato nadeshiko dans des méchas. Passé une bonne scène d'intro le générique m'inquiète car faisant clairement référence à la série de 2000 (pas vue), mais surtout le reste de l'épisode m'effraie par son classicisme façon tokusatsu. Tout y est : clichés, incohérences, musiques, scénario, TOUT. Honnêtement çà part mal pour moi, mais je vais quand même tenter un ou deux épisodes de plus au cas où. Après tout le rendu visuel est sympa : je reste bluffé par l'intégration de la 3D (quoique j'ai du mal avec les méchas qui ressemblent trop à des SD Zakus pour être pris au sérieux...). wait and see
- Kakushigoto : vous aimez Kumeta Kōji? Vous avez aimé Sayonara, Zetsubou-Sensei? Bon ben foncez sur Kakushigoto. Bon sang je rigole encore en y repensant. Mon seul regret : les génériques ne sont pas de Kenji Ohtsuki, mais c'est pas grave.
:lol:
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10327
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Avis en vrac

Message par Seb » 11 avr. 2020, 17:22

Pour ma part je me suis amusé à regarder les premiers épisodes de séries de mecha old school que la Toei a mis sur sa chaine Youtube la semaine dernière.
On y retrouve Albegas, Combattler V, Voltes V, God Sigma, Daimos et Daltanious, des séries de la fin des années 1970, début 80.

Ces séries étaient des copier coller où le topo était toujours le même.
Contexte SF ou contemporain un peu futuriste, <insérez nom d'une espèce Alien> décide d'envahir la Terre parce qu'ils <la trouvent jolie (oui oui) / veulent l'énergie Machin / sont des connards>, mais heureusement un groupe de héros <orphelins d'invasion / jeunes prodiges surdoués dans la robotique / entraînés depuis leur enfance pour ça sans le savoir / sont là par hasard > se dressent contre l'envahisseur aux commandes de leur super robot invincible aidés par le Docteur <insérez un nom ici> qui possède un laboratoire scientifique armé jusqu'aux dents (parce que la science c'est dangereux bitches).

Malgré ce template en guise de scénario, on constate quelques dissonances sur l'écriture et la narration. Certaines ont leur épisode pilote qui est bien rythmé car utilisant la narration typique de ces séries : présentation des persos / méchants attaquent / gentils montent dans robot / "mais on a jamais fait ça on y arrivera jamais" / tuage du méchant de la semaine grâce à technique ultime / happy end. D'autres ont essayé par contre de vouloir faire un peu trop de scénario (qui est bien évidemment bateau à en mourir) ou de drama résultant que les deux premiers épisodes sont chiants.

Parmi les séries disponibles cela m'a donné le palmarès suivant :
- Albegas : laborieuse à suivre, mais ça va
- Combattler V : pas encore vu le second, mais premier épisode standard et bien rythmé.
- Voltes V : pareils vu que le premier, et épisode bien rythmé.
- God Sigma : chiante, veut faire trop de scénario et drama, elle a eu besoin de deux épisodes pour tuer son méchant de la semaine... Possède en prime une personnage "comic relief" via une fille à papa pourrie gâtée dont on considérera très vite que son habitat naturel est un bûcher.
- Daimos : Lancement standard et rythme correct
- Daltanious : la plus différente du lot car elle commence en post invasion et donc en post apocalypse (enfin, qu'au Japon bizarrement, comme si les USA étaient le seul pays touché par les bombes nucléaires dans Fallout) avec des méchants aliens mais un robot qui vient de gentils aliens apparemment (vu que le premier épisode aussi)

J'ai aussi regardé Guy Slugger, série SF avec des personnages cyborgs originaires d'une précédente civilisation terrestre très avancée mais qui s'est fait dégommer par les méchants aliens qui reviennent, bien évidemment. Très mou du genoux, et l'équipe se contente de virevolter dans un vaisseau armé d'un presse agrumes pendant la majorité des bastons avant de finir par un abordage au vu de ces deux premiers épisodes.

Néanmoins, je dois reconnaître que malgré les faiblesses ou le côté industriel de ces séries, ça donne un petit vent de fraîcheur nostalgique par leur simplicité d'écriture et malgré tout une animation pas trop dégueux pour l'époque.
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.
Garbage Collector

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 11 avr. 2020, 20:44

J'avais ressenti quelque chose de similaire à l'époque où j'avais revu quelques vieilleries genre Harlock ou Yamato (ceux des années 70/80), et c'est d'ailleurs ce qui m'a perturbé avec l'épisode 1 de Sakura Wars. Une sorte de naïveté effectivement rafraichissante (et un peu mal aux yeux, parce que quand même, çà a vieilli...^^).

Suite des E1 de la saison :
- The 8th son? blabla : l'un des isekai du moment. Je vais sans doute suivre quelques épisodes, puis dropper. Ou manger çà le midi en regardant des nouilles... oh wait... --'
- Tower of God : premier épisode intriguant. La réalisation est de bon niveau pour le moment et çà donne envie.
- Ascendance of a Bookworm : début de la S2, dans la droite lignée de la précédente.
- Arte : çà commence pas trop mal, bien que cliché au possible (c'est un shojo, non?) Bref, je vais sans doute suivre, ne fut-ce que pour voir ce qu'il font de la Florence de la Renaissance (Santa Maria del Fiore s'en sort pas trop mal pour le moment, c'est déjà çà).
Image
Nonsense Banner

onizukakun
Messages : 60
Inscription : 24 mars 2018, 12:42

Re: Avis en vrac

Message par onizukakun » 12 avr. 2020, 10:30

Seb a écrit :
11 avr. 2020, 17:22
Pour ma part je me suis amusé à regarder les premiers épisodes de séries de mecha old school que la Toei a mis sur sa chaine Youtube la semaine dernière.
On y retrouve Albegas, Combattler V, Voltes V, God Sigma, Daimos et Daltanious, des séries de la fin des années 1970, début 80.

Ces séries étaient des copier coller où le topo était toujours le même.
Contexte SF ou contemporain un peu futuriste, <insérez nom d'une espèce Alien> décide d'envahir la Terre parce qu'ils <la trouvent jolie (oui oui) / veulent l'énergie Machin / sont des connards>, mais heureusement un groupe de héros <orphelins d'invasion / jeunes prodiges surdoués dans la robotique / entraînés depuis leur enfance pour ça sans le savoir / sont là par hasard > se dressent contre l'envahisseur aux commandes de leur super robot invincible aidés par le Docteur <insérez un nom ici> qui possède un laboratoire scientifique armé jusqu'aux dents (parce que la science c'est dangereux bitches).

Malgré ce template en guise de scénario, on constate quelques dissonances sur l'écriture et la narration. Certaines ont leur épisode pilote qui est bien rythmé car utilisant la narration typique de ces séries : présentation des persos / méchants attaquent / gentils montent dans robot / "mais on a jamais fait ça on y arrivera jamais" / tuage du méchant de la semaine grâce à technique ultime / happy end. D'autres ont essayé par contre de vouloir faire un peu trop de scénario (qui est bien évidemment bateau à en mourir) ou de drama résultant que les deux premiers épisodes sont chiants.

Parmi les séries disponibles cela m'a donné le palmarès suivant :
- Albegas : laborieuse à suivre, mais ça va
- Combattler V : pas encore vu le second, mais premier épisode standard et bien rythmé.
- Voltes V : pareils vu que le premier, et épisode bien rythmé.
- God Sigma : chiante, veut faire trop de scénario et drama, elle a eu besoin de deux épisodes pour tuer son méchant de la semaine... Possède en prime une personnage "comic relief" via une fille à papa pourrie gâtée dont on considérera très vite que son habitat naturel est un bûcher.
- Daimos : Lancement standard et rythme correct
- Daltanious : la plus différente du lot car elle commence en post invasion et donc en post apocalypse (enfin, qu'au Japon bizarrement, comme si les USA étaient le seul pays touché par les bombes nucléaires dans Fallout) avec des méchants aliens mais un robot qui vient de gentils aliens apparemment (vu que le premier épisode aussi)

J'ai aussi regardé Guy Slugger, série SF avec des personnages cyborgs originaires d'une précédente civilisation terrestre très avancée mais qui s'est fait dégommer par les méchants aliens qui reviennent, bien évidemment. Très mou du genoux, et l'équipe se contente de virevolter dans un vaisseau armé d'un presse agrumes pendant la majorité des bastons avant de finir par un abordage au vu de ces deux premiers épisodes.

Néanmoins, je dois reconnaître que malgré les faiblesses ou le côté industriel de ces séries, ça donne un petit vent de fraîcheur nostalgique par leur simplicité d'écriture et malgré tout une animation pas trop dégueux pour l'époque.

eeh merci pour l'info, je suis en train de regarder ça :D

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 13 avr. 2020, 20:09

E1, suite:
- Listeners : intriguant. En fait c'est du mécha, et çà commence bien. OST blues-rock très sympa, réalisation au poil, et du mystère partout. Par contre je suis pas sûr de comprendre leur concept de monde sans son... vu que visiblement, si, il y a du son..
- Born to be on air : a priori une petite comédie rafraichissante, avec quelques saillies bien fendardes du personnage principal, assez haut en couleur. ^^
- Shironeko Project: Zero Chronicle : de la Fantasy adaptée d'un jeu, mais pour le moment çà semble intéressant.

Et sur la page Youtube de la Toei (merci Seb ;) ) revu l'épisode 1 de Space Cop Gaban, VO du X-Or de mon enfance... où tout est exactement comme dans mon souvenir, donc çà va, un épisode suffira ^^'

Edit :
- Diary of our days at the breakwater: ou en français "Journal de nos heures partagées sur la jetée". C'est poëtique dit comme çà, et peut-être le sera-ce, mais quand même, pour le moment, c'est K-On à la pêche. Bon au moins c'est assez drôle, joli et mignon, et pour peu que çà parle vraiment de pêche et de temps qui passe çà ne pourra qu'être mieux que K-On.
Re-Edit :
- The Millionnaire Detective: Balance unlimited : j'attends de voir comment çà évolue. L'E1 en dit trop ou pas assez. Trop car çà à l'air d'être une sorte de buddy serie avec le flic normal pauvre et incorruptible et le superflic riche à milliards qui s'ennuyait dans la boîte à Papa... et pas assez car dans un truc pareil on s'attend à avoir un fil rouge, qui n'est ici pas esquissé. Sinon la réalisation est plutôt bonne, avec un moins pour les voitures en 3D très moyenne...
- Appare Ranman : visuellement très bon, ambiance sympa, mais se passe dans un univers alternatif, où des voitures des années 50 ont atterri fin XIXe siècle. J'ai un peu de mal avec certains charadesign, mais bon, on verra bien. J'espère juste que ce n'est pas réservé aux fans de Satanas et Diabolo
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 909
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Avis en vrac

Message par Tommy » 25 avr. 2020, 13:46

zubrowski a écrit :
13 avr. 2020, 20:09
- Listeners : intriguant. En fait c'est du mécha, et çà commence bien. OST blues-rock très sympa, réalisation au poil, et du mystère partout. Par contre je suis pas sûr de comprendre leur concept de monde sans son... vu que visiblement, si, il y a du son
Ouais, je pense qu'il y a eu un souci de traduction/interprétation, là. Pas mal pour l'instant, je trouve que ça ressemble un peu à Eureka seveN. Mais je ne suis vraiment pas fan des designs (chara & mecha).

Pour ce qui est de mes autres visionnages, je retiendrai surtout:
- Appare-Ranman: appare-mment (désolé), ç'a repris, même si on n'est pas à l'abri d'une nouvelle interruption; je trouve ça cool, perso, même si c'est un peu cousu de fil blanc. M'enfin, j'ai un faible pour ce genre d'histoire, aussi.
- Ascendance of a Bookworm (s2): ça continue sur la même lignée, alors pourquoi pas.
- Fruit Basket (s2): pareil.
- Gleipnir: je ne sais pas trop quoi en penser; les postulats de base sont assez étranges (et malsains), mais l'histoire se tient bien pour le moment; plutôt fidèle au manga de ce que j'ai pu en voir (il fait partie des "volumes 1" en libre accès sur le site de Kana pendant le confinement).
- Major 2nd (s2): mieux qu'avant, mais ça n'intéressera que les amateurs d'anime de baseball (autant dire que ça va se compter sur les doigts d'une main de lépreux en francophonie européenne).
- SYFM: que ç'a l'air fauché... mais vraiment complètement fauché... un peu déçu, pour le coup.
- Tower of God: une sorte de mélange entre Druaga et HxH, sans que je sache très bien si c'est une qualité ou un défaut; là encore, ça n'a pas l'air de crouler sous le pognon, mais ça reste quand même très décent. Pour l'instant.

Pas réussi à accrocher à Born to be on air et Arte, mais ce sont des séries dont les qualités sont indéniables.

Merci pour le lien vers la chaîne de la Toei, Seb, ça m'a permis de me replonger dans de vieux toku tels que Sharivan ou Jaspion (que je ne crois pas avoir jamais vus en entier, d'ailleurs), et faire quelques découvertes étonnantes, comme Laserion et son robot qui se pilote en lignes de commande (véridique); ça vend du rêve. :)

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 30 avr. 2020, 19:47

Là.
Ce soir.
Jeudi, veille de premier mai, claqué, vivement le déconfinement que je gagne ma vie, vivement la prolongation que je glande pour de bon
donc la dépression, la tristesse, envie de boire, toussa...

Et puis je regarde Kakushigoto. Enfin l'épisode 4 (les autres sont déjà vus). Et je me marre. Comme une baleine. Alors qu'en fait c'est super fin. Mais je me marre.

Merde. Je crois que j'ai trouvé ma nouvelle dose d'antidepresseur doux-amer.

Edit :

Enfin découvert Gleipnir (les 3 premiers épisodes)
Autant être direct : je suis autant surpris que déçu. Listons les bons points, ceux pour lesquels j'ai envie d'aller un peu plus loin: belle réalisation, tant visuellement que musicalement, concept plutôt original (comment appellent-ils çà? Carnal Suit?), et personnages féminins plutôt originaux (enfin je dis çà surtout pour le caractère inhabituellement "débridé" de la principale protagoniste).
A contrario, l'ensemble repose sur une analogie bien grasse de l'adolescence ("mon corps change! C'est terrible! Que faire? Ouin!" "Ne touche à rien p.. de lopette!!") et un fan service tout aussi gras ("Oh OUI j'aime çà quand nos corps sont mélés dans un mélange visqueux!""Sens-tu la puissance quand nous sommes l'un dans l'autre?").
Bref un mélange Eros & Thanatos (ou : "les énormes seins de ma cousine éloignée amortissent bien les secousses de sa grosse MG42") simplement plus gras que d'habitude. Un peu comme une allégorie de l'adolescence fantasmée par quelqu'un qui n'est plus adolescent depuis longtemps.
Et qui devrait se faire soigner.
Mais bon.
çà reste suffisamment original pour que j'ai envie de donner sa chance au truc.
ou alors j'ai une curiosité malsaine qui me pousse à savoir jusqu'où ils vont aller.
Possible que je finisse le confinement sous psychotrope....

:capek:
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 12 mai 2020, 16:37

Episodes 1 et 2 de SSSS Gridman.
Honnêtement je suis pas sûr de comprendre ce qu'il se passe, mais bon, la qualité de la réalisation suffit pour le moment à faire passer le début. Wait and see.
Image
Nonsense Banner

Répondre