Avis en vrac

Que ce soit le Manga et l'Animation Japonaise, ou d'autre horizons.
Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10269
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Avis en vrac

Message par Seb » 20 janv. 2019, 21:29

A zieuté le dernier de la trilogie de films d'animation Godzilla de Netflix.... béh. :neutre:

Un premier opus qui était bien mais pas top non plus, mais qui se laissait regarder avec un plan bourrin monté l'arrache et un final en mode "SUPRISE BITCHES". (point de vue humain)
Un deuxième qui partait un peu beaucoup en couille avec cette volonté d'éliminer la bestiole coûte que coûte. (point de vue des techno-guerriers aliens, les Balibalo kekchose)

Et donc bien évidemment, le troisième se porte sur le point de vue des Exifs, race extra terrestre qui a endoctriné dans sa religion tous les survivants de la Terre. Pendant ce temps-là, à Vera Cruz en orbite, guerre intestine parce que Haruo a préféré sauver son potentiel plan cul plutôt que de tuer Godzilla en perdant son humanité (c'est chou). Mais comme ça a au passage envoyé au charbon les techno-guerriers-aliens, ceux qui sont sur le vaisseau sont passés en mode pas contents et ont levé une insurrection.
Mais cette insurrection, bah en fait on en a rien à foutre. Pourquoi ? Parce que les Exifs mettent en oeuvre leur prophétie, plan ou ce que vous voulez, qui via leur religion permettent d'invoquer Ghirodah à nouveau, en profitant de l haine des survivants et de leur volonté de zigouiller Godzilla, Haruo en tête de liste. Invoquant l'idée que tout leur voyage initiatique était écrit.
Spoiler:
Et donc l'invocation se déroule et on apprend donc que les quelques Exifs qu'on voit se considèrent comme des prêtres épargnés par leur dieu pour pouvoir porter sa bonne parole d'anéantissement dans le néant aux profanes, ce qui est en soit une intention fort louable. Tout en se considérant soit-même et les autres comme offrandes à ce dernier, bien naturellement. Ghidorah apparaît donc et détruit le vaisseau des survivants dans un élan de panique, techno babble et l'orgasme d'un prêtre sur place. Etant un être interdimensionnel, il fait péter un câble à nos lois de la physique et s'avère pouvoir influencer notre plan d'existence mais lui est inattaquable.
L'Exif copain d'Haruo dont d'arrive jamais à retenir le nom, on va dire Mesfesses, se sert de ses disciples pour invoquer Ghidorah sur Terre et détruire Godzilla (et le monde environnement, au passage).
Godzilla sort de sa sieste post-nucléaire et se retrouve totalement désemparé face à l'attaque du dragon à trois têtes qui aspire littéralement son existence sans rien craindre en retour.
S'en suit tout un bordel méta physique laissant comprendre que le message de la série est : civilisation veut aller trop loin, arrivé au bout c'est Godzilla, anéantissement, reboot, GOTO LINE 1.
Haruo fini par se défaire de l'emprise télépathique de Mesfesses avec l'aide de l'invocation de Mothra qui semble n'avoir été là que pour faire un caméo, puis détruit le lien qui uni Ghirodah à l'Exif. Ghirodah se matérialise alors dans notre plan d'existence et Godzilla lui fout sa raclée.
A la fin, les quelques survivants humains décident de se fondre dans la société des indigènes de la Terre et embrassent leur vie primitive. Mais certains ont la nostalgie d'Internet et des vidéos de chat sur Youtube, donc Haruo craint alors le recommencement en voyant son pote scientifique essayer de réparer une machine du deuxième film. Il décide alors de détruire les derniers vestiges de cette haine en prenant ce vaisseau et en allant se sacrifier contre Godzilla pour marquer un point final à cette folie.

Petit épilogue post générique de fin où on voit les descendants qui effectuent un rituel annuel visant à les débarrasser de leurs peurs.
Si encore les deux premiers films ne cassaient pas spécialement trois pattes à un canard, force est de reconnaître que je me suis mortellement emmerdé devant le troisième. Il enchaîne des looooooooooongs monologues qui ont pour seul but de dire que la technologie c'est mal pour résumer. Un discours que je trouve toujours incohérent car fortement orienté... C'est pas la techno le problème, c'est ce qu'on en fait.
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.

Avatar de l’utilisateur
Sieg Hart
Messages : 546
Inscription : 09 mars 2008, 12:38

Re: Avis en vrac

Message par Sieg Hart » 20 janv. 2019, 23:29

Spoiler:
Surtout qu'au final, Godzilla est toujours vivant, les autochtones sont toujours au même niveau, et tous les humains sont mort au final.
(je comptes pas les 4 pèlerins qui ont survécu. Et le fait que les autochtones ne soient pas humain).
Donc tout ça pour ... rien.
J'ai bien aimé l'idée de Godzilla City.
J'ai moins aimé :
  • Godzilla le tout puissant. Quoi qu'ils fassent, il a une carte dans sa manche pour rendre caduque l'attaque. ("Godzilla active sa carte piege!")
  • La morale chelou.
Autant dans les vieux films, Godzilla est une sorte de punition divine pour nos actions.
Là il y a une délire sur la technologie, le fait que nous créons nos propres monstres (?!?), et le fait qu'on cherche volontairement notre fin.
Bon, OK, encore une série qui essaye de nous donner faussement un mal de tete philosophique. Alors qu'on peut résumer ça en "Faire de la merde c'est mal, surtout si c'est dos à un ventilateur. #boomerangeffect)


Episode 1 : J'ai zieuté en faisant autre chose en meme temps.
Episode 2 : J'ai regardé.
Episode 3 : j'ai fini Red Dead Redemption 2.
Image

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10269
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Avis en vrac

Message par Seb » 21 janv. 2019, 06:14

Tiens d'ailleurs un détail qui m'a fait tiquer.
Spoiler:
J'avais cru comprendre que les autochtones avaient évolués depuis des insectes, pourtant ils présentent la blinde de caractéristiques de mammifères... Et au passage Haruo a engrossé sa nana avant de se suicider, donc en plus génétiquement compatible.

C'est quand même beau la génétique assistée par scénario :sip:
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1110
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 31 janv. 2019, 22:47

Histoire d'évoquer les nouveautés de l'année :
- W'Z : j'avais pas vu plus que le premier épisode de Hand Shakers, dont le graphisme magnifique était le seul argument, mais là j'avoue que l'accroche de cette suite m'intéresse plus.
- The Promised Neverland : le début est génial, réal au top, scénar vite passionnant, personnages attachants, pourvu que çà dure ^^
- Mob Psycho 100 II : même recette que la S1 au départ, mais se profile un approfondissement de Mob tout à fait bienvenu qui promet un renouvellement permettant d'aller au-delà de l'excellente parodie qu'est au départ cette série
- The Rising of the Shield Hero : j'aurai pas cru qu'un Issekai qui se prend au sérieux puisse m'accrocher, ou en tout cas pas comme çà. Nonobstant une réal superbe en tout point, le traitement des personnages est une vraie bonne surprise. Vivement la suite!! Duo en tête avec The Promised Neverland
- The Price of Smiles : la réalisation est correcte, et le rebond de la fin de l'épisode 2 a sauvé mon intérêt pour cette série. Je ne saurais pas encore donner un avis dessus, mais au moins çà titille ma curiosité. Wait and see.

Sinon :
- vaguement tenté Girly Air Force, mais non.
- Moi quand je me réincarne en Slime est toujours aussi bon
- Double Decker a fini en grand n'importe quoi, mais c'était bien cool ^^ On en reprendra!
- Droppé A certain Magical Index depuis longtemps : c'est un peu comme quand j'ai voulu reprendre Stargate après 10 ans sans télé, je comprenais plus rien et j'arrivais pas à m'attacher aux personnages.
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 871
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Avis en vrac

Message par Tommy » 01 févr. 2019, 10:46

Essayé quelques trucs, aussi:
Dororo: super bon, pour peu qu'on aime le genre; en plus, je trouve que le chara-design de Asada colle totalement à l'ambiance (sachant que la réal' est optimale, en plus).
Mob Psycho 100 II: pour faire original, même avis que Zubrowski. ^^
The Price of Smiles: ça par contre, je trouve que c'est vraiment pas folichon (les persos principaux sont d'une connerie...); enfin, faut voir comment ça évolue.
My Roommate is a Cat: super sympa, mais faut aimer la slice of life avec des chats.
Saintia Shô: bin... c'est du Saint Seiya, quoi... du bon Saint Seiya, hein, mais si on est hermétique au genre, on peut passer son chemin.
The Rising of the Shield: j'aime beaucoup, pour diverses raisons (à commencer par le héros loser/paria, qui nous change de tous les Gary Stu overpowered auxquels on a droit habituellement).
Enfin, ça, ce sont les "nouveautés" que je compte continuer à suivre (je vous épargne les trucs que je lâche).

Sinon, j'ai réussi à aller voir le film de My Hero Academia au ciné, et c'était plutôt cool (tant qu'on garde à l'esprit que c'est juste un produit fan-service, hein).

Avatar de l’utilisateur
Lanhalt
Messages : 580
Inscription : 10 mars 2008, 15:21

Re: Avis en vrac

Message par Lanhalt » 04 févr. 2019, 02:06

Tommy a écrit :
01 févr. 2019, 10:46
Saintia Shô: bin... c'est du Saint Seiya, quoi... du bon Saint Seiya, hein, mais si on est hermétique au genre, on peut passer son chemin.
Vraiment?
J'ai un peu fait l'impasse pcq Omega et Soul of Gold, c'était quand même de belles purges (je suis quand même allé jusqu'au bout), mais du coup j'avais un peu laissé tombé l'idée d'avoir un jour un Saint Seiya correct. Du coup, je vais peut être jeter un oeil.

Avatar de l’utilisateur
Vardec
Messages : 889
Inscription : 03 mars 2014, 21:20

Re: Avis en vrac

Message par Vardec » 04 févr. 2019, 15:43

Avis

One Piece : On approche de la fin de l'arc Big Mom, scènes sympa du côté de l'équipage Mugiwara et dénouement du combat bullshit de Luffy vs Katakuri dont son déroulement m'a tellement agacé que je n'ai plus aucun respect pour le héros de l'histoire

Sword Art Online Alizacition : Quelques scènes sympa mais entre les incohérences et la narration pas ouff je commence à être sacrément déçu de cette saison qui m'avait pourtant énormément emballé sur sa première moitié

The Promised Neverland : Adaptation très fidèle du manga avec ses nombreuses qualités, un délice de voir cela en cette période terne, ambiance pleinement retranscrite et suspense maitrisé ^^ (me tarde la suite en manga et de voir certains passages adaptésà

Avatar de l’utilisateur
Lanhalt
Messages : 580
Inscription : 10 mars 2008, 15:21

Re: Avis en vrac

Message par Lanhalt » 04 févr. 2019, 18:19

Vardec a écrit :
04 févr. 2019, 15:43
Sword Art Online Alizacition : Quelques scènes sympa mais entre les incohérences et la narration pas ouff je commence à être sacrément déçu de cette saison qui m'avait pourtant énormément emballé sur sa première moitié
C'est marrant, je pense exactement l'inverse. Le premier cour était mortellement chiant. 13 épisode de mise en place, que si tu comprends le japonais tu pouvais écouter en faisant autre chose, et t'aurais suivi plus de 95% de ce qui se passe. C'est une fiction radio illustrée, pas un anime. un total de 5 scène d'action durant entre 3 et 5 minutes, un dans une académie qui aurait pu se finir en un voir deux épisode mais qui en dure 5 ou 6. C'est GGO en pire. J'avais assez aimé Ordinal Scale, et c'est pour ça que je me suis laissé tenté, mais franchement, on aura beau me dire que les LN sont bon, et je peux comprendre, pcq y'a vraiment l'air d'avoir qqch de sympa sous toutes ces circonvolutions, l'adaptation est mortellement ennuyante. Là ça fait deux trois épisodes qu'ils ont enfin décidé d'avoir un rythme correct, et que c'est regardable et divertissant (sans être génial pour autant).
Y'a plus de contenu et il se passe plus de trucs sur les 4 premiers épisodes de rising of the shield hero.

Avatar de l’utilisateur
Vardec
Messages : 889
Inscription : 03 mars 2014, 21:20

Re: Avis en vrac

Message par Vardec » 05 févr. 2019, 00:26

Justement ces instants de calme dans la trame m'ont été agréable à suivre et ça changeait de ce qu'on a à côté dans d'autres animes, cependant entre le passage ultra fan-service et gênant avec les nobles, le2 double-épisodes d'explication de ce qui entoure Kirito avec Cardinal et derrière on se tape direct une incohérence (répétée avec les chevaliers suivants) ça ne peut que présager une perte d'intérêt du studio de nous offrir une histoire sympa et cohérente dans ce qu'on veut nous présenter
Spoiler:
on explique clairement qu'ils sont endoctrinés/lobotomisés avec un semblant de bribe de souvenirs et que pour les faire revenir il faut extraire le cristal HORS pour l'écarlate et la femme on a direct un brisage des règles ><
. Je n'ai pas lu les LV de SAO je sais pas si l'adaptation est fidèle.

Répondre