Gundam Build Divers : discussions et réactions à la série

Discussions sur les histoires appartenants aux Univers Alternatifs.
Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1082
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Gundam Build Divers : discussions et réactions à la série

Message par zubrowski » 07 juin 2018, 09:17

Tant qu'on y est si je liste ce qui me dérange pour le moment :
- les personnages qui mangent et boivent en pleine VR alors que rien ne nous laisse penser que leur plaisir virtuel soit lié à un plaisir réel. Le pire est que le rapport réel-virtuel a fait l'objet d'un épisode entier (le 4)
- le fait que les adversaires soient des "méchants" caricaturaux qui tue l'affrontement car nous rappelle qu'on est dans du jeu pour enfants, où les "gentils" vont forcément gagner, quoiqu'il arrive. OK, Gundam c'est pour les gosses, mais d'habitude pas à ce point. Les meilleurs combats pour le moment sont ceux de Kyoya et de Rommel, seuls personnages dont l'implication est sensible à ce stade. Pour le moment tous les autres combats où était sensible une difficulté (GBD/MassDivers/Devil, GBD/Hyakki) ont été avortés (panne, massacre par le Devil, abandon, etc) car techniquement perdus par les héros (GBD/Hyakki, quelle frustration!)
- en parlant d'implication, l'aspect virtuel minimise l'enjeu des combats : le mécha n'est pas réellement cassé, même pas abimé, la "mort" n'est qu'une déconnection forcée. On a beau tout nous expliquer, çà reste un simple jeu vidéo. Par extension, il me semble que tous les animes basés sur des univers virtuels ayant marché ces dernières années impliquaient d'une manière ou d'une autre un danger physique pour les personnages. Ceci dit je n'en suis pas spécialiste : quelqu'un pour infirmer/confirmer/nuancer?
- seuls les personnages principaux ont des méchas vraiment custom, et des Gundams en particulier. Au moins dans GBF et ses suites les adversaires étaient-ils un minimum customisés. Là aussi çà tue l'implication : comment s'inquiéter quand le design lui-même nous dit qui est le plus fort? Encore dans le prologue l'affrontement sportif de haut niveau permettait-il de retrouver cette tension, puisqu'avec un peu de stratégie même un grunt pouvait mettre un as en danger. Comme au point précédent, l'enjeu disparaît si l'adversaire n'est que l'ombre de lui-même.

Pour autant je garde l'espoir forcené d'une amélioration : le "vrai" antagoniste est sur le point d'être dévoilé / affronté, et bien traité il peut donner un tout autre souffle à GBD, mais je crains qu'on n'ait qu'un chouinard qui veut tout casser parce que le GBN a remplacé l'ancien système dont il était champion. C'est possible : l'épisode 8 a montré les sommets de niaiserie atteignables par GBD.

Sans çà nous restera une loooongue pub pour un jeu qui n'existe pas, (et quelques designs réussis et bien animés, quand même), là où GBF avait su créer une vraie émulation pour ses personnages et son contexte (toute proportion gardée, hein, c'était pas non plus un chef d'oeuvre, mais au moins j'y ai passé de bons moments).
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 858
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Gundam Build Divers : discussions et réactions à la série

Message par Tommy » 07 juin 2018, 10:08

zubrowski a écrit :
07 juin 2018, 09:17
- en parlant d'implication, l'aspect virtuel minimise l'enjeu des combats : le mécha n'est pas réellement cassé, même pas abimé, la "mort" n'est qu'une déconnection forcée. On a beau tout nous expliquer, çà reste un simple jeu vidéo. Par extension, il me semble que tous les animes basés sur des univers virtuels ayant marché ces dernières années impliquaient d'une manière ou d'une autre un danger physique pour les personnages. Ceci dit je n'en suis pas spécialiste : quelqu'un pour infirmer/confirmer/nuancer?
Je confirme dans une certaine mesure. Dans le premier arc de SAO, cas le plus célèbre et qui a lancé la mode (même si ce n'est pas le premier du genre), mort virtuelle = mort réelle. Par la suite, s'il n'est plus vraiment question de ça, il y a d'autres enjeux qui entrent en ligne de compte et ont de lourdes implications IRL.
Dans Log Horizon, c'est un peu plus compliqué: les persos sont virtuellement immortels, mais chaque repop après mort s'accompagne d'une perte partielle de leur mémoire originelle, qui ne revient jamais (on peut donc considérer ça comme une mort à petit feu de leur "moi" réel). Après, il y a aussi des cas limites, comme Grimgar où les persos sont amnésiques et n'ont aucunement conscience d'être dans un jeu (pour peu que c'en soit un, d'ailleurs, car rien dans la série ne permet de l'affirmer; je n'ai pas lu le LN), et où chaque mort est manifestement réelle (ou du moins ressentie comme telle).
Désolé pour le HS.

Je suis totalement d'accord par rapport à l'enjeu des combats dans GBD: il suffisait pourtant juste d'introduire la chose ne serait-ce que virtuellement, genre MS pété => faut réparer in-game (et là, il y avait masse de possibilités, genre quêtes pour récupérer les pièces, skills de craft à monter, négociations avec des "forces" spécialisées dans la réparation, peut-être même un questionnement du principe du pay-to-win...).

Un autre enjeu possible, ç'aurait été celui de l'IA et de la singularité, celui de l'émergence d'une forme de vie intelligente totalement virtuelle au cœur du jeu. En voyant apparaître Sarah, en fait, je pensais que ce serait ça, l'enjeu principal de la série (avec en accompagnement le truc classique de la compétition façon GBF/GBFT). Sauf qu'au bout de 10 épisodes, toujours rien...

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1082
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Gundam Build Divers : discussions et réactions à la série

Message par zubrowski » 13 juin 2018, 14:57

Merci pour les infos ; je pensais pas tomber si juste. ;)

Episode 11 : nouvel étalon en terme de niaiserie. Désormais les gentils se battent par amour... Certaines répliques tombent tellement à côté de la plaque qu'elles semblent des citations mal utilisées (on s'accroche à ce qu'on peut...) :confus:
Tommy a écrit :
07 juin 2018, 10:08
Je suis totalement d'accord par rapport à l'enjeu des combats dans GBD: il suffisait pourtant juste d'introduire la chose ne serait-ce que virtuellement, genre MS pété => faut réparer in-game (et là, il y avait masse de possibilités, genre quêtes pour récupérer les pièces, skills de craft à monter, négociations avec des "forces" spécialisées dans la réparation, peut-être même un questionnement du principe du pay-to-win...).
ç'eut effectivement été une bonne idée. De même rester dans un simple cadre de compétition aurait sans doute mieux valu que ces délires de "sauver le monde".
Tommy a écrit :
07 juin 2018, 10:08
Un autre enjeu possible, ç'aurait été celui de l'IA et de la singularité, celui de l'émergence d'une forme de vie intelligente totalement virtuelle au cœur du jeu. En voyant apparaître Sarah, en fait, je pensais que ce serait ça, l'enjeu principal de la série (avec en accompagnement le truc classique de la compétition façon GBF/GBFT). Sauf qu'au bout de 10 épisodes, toujours rien...
Pour l'IA je pense que Sarah est justement en fait une création du GBN en réaction à l'apparition des Break Decal (sa "sensibilité" aux Gunplas, sa capacité à toujours savoir où et quand quelque chose se passe, etc... ne sont clairement pas naturelles, et le fait qu'elle n'ait pas de Gunpla la rend suspecte. Selon la durée de la série plusieurs approfondissements peuvent être espérés mais je crains qu'on en reste à 13, .... et après tout çà ira bien.
:horrifie:
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 858
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Gundam Build Divers : discussions et réactions à la série

Message par Tommy » 14 juin 2018, 09:07

zubrowski a écrit :
13 juin 2018, 14:57
Selon la durée de la série plusieurs approfondissements peuvent être espérés mais je crains qu'on en reste à 13, .... et après tout çà ira bien.
:horrifie:
Pas sûr, un nouvel opening a été annoncé; on risque bien de dépasser la vingtaine. ;)

Je te rejoins sur la débilité de l'écriture: la grandiloquence des dialogues aurait peut-être été pertinente (et encore) si les enjeux avaient été "réels"; or, là, ben, c'est juste un VRMMO à la con, quoi. J'ai un peu l'impression de regarder Noob en moins bien, en fait. Parce que l'univers de la série n'a juste aucun sens. En plus, je trouve que les persos sont tous sauf attachants, et que leur prétendu "amour" du gunpla a vraiment du mal à se faire sentir. Dans GBFT, il avait suffit de la séquence d'intro du premier épisode pour bien nous faire comprendre que Fumina était à fond dedans; ici, au bout de 11 épisodes, j'ai juste l'impression de voir des gens qu'on a payé pour faire semblant de s'intéresser au truc.

Autre chose: la révélation téléphonée sur Ayame. Elle donne vraiment la sensation que le staff n'a qu'une connaissance très superficielle de ce qui se passe dans les MMO, parce que les "guildes" qui montent et chutent en pvp, où il y a de grosses engueulades entre membres, et qui finissent par se faire déserter pour des raisons X ou Y, c'est juste la norme. Là, la chose est présentée comme exceptionnellement dramatique au point qu'Ayame a littéralement pactisé avec le diable; c'en devient ridicule. Ceci étant dit, vu la façon dont le background de Ko-1 a été présentée, il ne fallait pas s'attendre à mieux.
:(

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités