Tales of Zestiria

Parlez de vos jeux préférés. Attention, les jeux Gundam sont à mettre dans la section "Produits Dérivés" plus haut.
Avatar de l’utilisateur
Jerid
Messages : 973
Inscription : 14 mars 2008, 19:46

Re: Tales of Zestiria

Message par Jerid » 13 juin 2015, 09:03

Je me demande à part les graphismes s'il y aura une différence entre la version PS3 & PS4.
La guerre est née de la FURIE des hommes, elle les a enfermé dans la PEUR, elle les a plongé dans l'ENFER, ils ont eu la RAGE d'en finir, ils espèrent la DÉLIVRANCE ...

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10302
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Tales of Zestiria

Message par Seb » 04 sept. 2016, 12:18

J'ai commencé le jeu dernièrement après l'avoir pris sur Steam.

En premier avis rapide, bonne ambiance dans le jeu et personnages pas trop tête à claque. Une mention à Edna qui est assez épique dans son genre là où le design du personnage aurait laissé à crainte une lolipute débile et inutile, l'opposé inverse donc. J'y retrouve un peu le personnage WTF de Pascal dans Tales of Grace, mais sous un autre aspect.
Fort heureusement j'étais déjà au courant pour Alisha (vu que de toute façon ça avait fait polémique) et donc ai complètement laissé de côté le personnage. Par contre un gros moins 1 à la cinématique de démarrage qui s'amuse à spoiler allègrement le rôle de Rose.
Rôle qui accessoirement...
[spoiler]Se voyait à environ 3 ou 4 infinités d'années lumières que c'était elle qui était dans l'équipe d'assassins...
Et dès qu'on la débloque comme personnage jouable, d'un coup elle devient une cruche conne. Les characters designers japonais toujours aussi efficaces :sip:[/spoiler]

Côté histoire ça se suit tranquillement et j'aime bien la savoir basée sur l'exploration d'anciennes ruines et découverte de passé, en général des thèmes que j'aime bien. La gestion du rôle du "Berger" est bien menée avec le fait qu'il s'agit d'un grand héros, mais soit l'incrédulité de la populace fait qu'elle s'en fout, soit elle le craint à cause des miracles qu'il est capable de réaliser. Sans oublier les habituels connards voulant l'exploiter. Au final ça donne un peu de fraîcheur par rapport aux autres de la licence que j'ai pu faire qui se contentaient de laisser un héros ordinaire. Ici c'est un personnage ordinaire qui se retrouve affublé de pouvoirs quasi divin et doit mesure chacune de ses actions.
D'ailleurs, certaines demandant au joueur de faire un choix, ça titille la curiosité de vouloir tester les différentes versions au final :)
Système de combat intéressant avec les fusions et compagnie, mais j'ai peur qu'il ne soit un peu trop complexe avec tous les paramètres à gérer... Quand je vois que 90% des combats du début avaient un tutoriel, c'est un peu la noyade.

A voir ce qu'il donnera sur la durée. En parallèle je suis l'animé (c'est d'ailleurs lui qui m'a motivé à commencer le jeu) et le traitement de l'histoire est un peu différent, ce qui est intéressant.
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 608
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Tales of Zestiria

Message par Bahamut-Omega » 04 sept. 2016, 17:51

Si tu arrive à trouver intéressant le système de capacité de ce Tales of, bravo à toi ;)
Même les persos n'y comprennent rien aux explications de Laihla dans les saynète tuto dans les auberges.

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10302
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Tales of Zestiria

Message par Seb » 05 sept. 2016, 04:47

Quand je parlais des fusions c'était plus celles avec les séraphins au combat en fait.

Le système de capacités et d'équipement est un bordel sans nom d'une complexité inutile.
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 608
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Tales of Zestiria

Message par Bahamut-Omega » 06 sept. 2016, 05:43

Dans ToB, c'est bien plus simple. Un truc à la FF IX / ToV il semblerait.

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10302
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Tales of Zestiria

Message par Seb » 10 sept. 2016, 14:54

Une petite mise à jour de mon avis sur le jeu après quelques 25h passées dessus pour le moment.

La chose qui m'a agréablement surpris, tout en déroutant, est la faible linéarité à partir du moment où on doit faire les épreuves du Berger. Habituellement, les J-RPG souffrent souvent d'une grande linéarité qui nous contraint toujours à suivre un chemin prédéfini et laisse peu de part à l'exploration... Ici on se sent plus libre avec la possibilité d'aller explorer des ruines et de faire les sanctuaires dans l'ordre qu'on veut tout en suivant les quêtes parallèles pour restaurer les bénédictions des Séraphins.
Cette évolution du J-RPG est quand même salutaire pour un genre qui a longtemps stagné et a manqué de renouvellement.
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 608
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Tales of Zestiria

Message par Bahamut-Omega » 10 sept. 2016, 18:06

Ça reste assez anecdotique tout de même, le choix est là uniquement car il n'y avait pas de raison de nous imposer un ordre.
Mais les dialogues et les évènements suivants ne changent pas d'un pet :(
Et puis c'est une fausse liberté vu que tu dois quand même tous les faire.

Après je m'en fous un peu personnellement, je ne joue pas à un Tales of pour espérer avoir une quelconque liberté dans mes choix, de destination ou scénaristique. Pour ça les W-RPG le font très bien, ou quelques rares J-RPG à la Dark Souls, Dragon's Dogma.
Ou même quelques T-RPG, rien que les Robot Taisen arrivent à proposer plus de "choix".

Mais les Tales of ont encore un long chemin à faire question "choix au joueur" je trouve.

Enfin je dirais plutôt que c'est le "J-RPG" dans son ensemble qui ressemble de moins à moins à des RPG mais plus à des jeux d'aventure dans la construction, avec des éléments de RPG en gameplay. Si les emblématiques lv d'expérience sautent un jour, on ne fera plus la différence entre un Zelda-like et un "J-RPG".

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10302
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Tales of Zestiria

Message par Seb » 10 sept. 2016, 19:12

Après ça dépend de ce qu'on entend par linéaire. Pour moi c'est avant tout être sur un rail et ne pas pouvoir en sortir.
Ici, ils ont simplement mis le choix de faire certaines actions comme on veut, mais pour ça il a fallu attendre longtemps pour quitter le rail justement, car sinon le jeu est très linéaire. Je suis d'accord sur le fait que c'est de la fausse liberté, mais d'une certaine façon aucun de ces jeux n'en a jamais donné et n'en donnera jamais.
Il n'y a guère que les MMORPG qui permettent d'aller librement n'importe où, pour peu qu'on ait pas peur de faire des longues marches et de tomber sur un mob qui te one-shot. Car le reste du temps dans les RPG classiques, il y aura toujours un obstacle ou autre qui bloquera l'exploration (et même pour les MMO qui intègrent la notion de vol) obligeant à poursuivre l'histoire.

Même les jeux open world souffriront toujours de ces limitations, donc déjà permettre de faire différentes actions dans un ordre indéfini c'est un première pas vers une meilleure notion de liberté en jeu. Zelda A Link Between Worlds a essayé en permettant de faire les donjons dans l'ordre qu'on veut, même si c'était pas encore ça... Le prochain comptant basculer sur l'open world, on verra.
D'ailleurs ta dernière remarque est amusante car justement, Zelda Breath of the Wild va intégrer des éléments typés "RPG" !

Le genre va évoluer, c'est évident.

Pour revenir au jeu, je suis passé par une étape qui m'a fait comprendre qu'il y a une chose qui ne changera jamais dans les RPG : les "donjons de l'eau" sont toujours chiants au possible. Mention à ce sanctuaire qui m'aura violemment fait rager...
Ah, et une autre règle.
[spoiler]Une cochonne à gros nichons sera toujours une belle salope dans ce genre d'histoire, surtout si elle a la même voix que Kycilia Zabi...[/spoiler]
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 608
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Tales of Zestiria

Message par Bahamut-Omega » 12 sept. 2016, 05:43

Ah oui le donjon de l'eau, merci la possibilité de faire des sauvegardes à tout moment, quitte à rendre inutile les points de saves :the:
Et heureusement qu'il y a la musique de Go Shiina pour faire passer la pilule à la place de Sakuradaube.

Et oui, cette pauvre doubleuse doit se faire traiter de tout les noms si jamais elle est reconnus dans la rue vu les rôles qu'elle doit jouer xD

Avatar de l’utilisateur
Jerid
Messages : 973
Inscription : 14 mars 2008, 19:46

Re: Tales of Zestiria

Message par Jerid » 13 sept. 2016, 19:27

Le donjon de l'eau est vraiment horrible ... J'ai mis un temps fou ^^ Quoique celui du feu m'a bien soûlé aussi ^^
La guerre est née de la FURIE des hommes, elle les a enfermé dans la PEUR, elle les a plongé dans l'ENFER, ils ont eu la RAGE d'en finir, ils espèrent la DÉLIVRANCE ...

Répondre