Avis JV en vrac

Parlez de vos jeux préférés. Attention, les jeux Gundam sont à mettre dans la section "Produits Dérivés" plus haut.
Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 588
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Avis JV en vrac

Message par Bahamut-Omega » 07 juin 2018, 12:28

J'ai finis The Legend of Zelda: Breath of the Wild (v.1.5.0. sans les extensions) sur Switch en 95 heures.
Les 120 Sanctuaires de finis, toutes les quêtes principales de faites. 4 quêtes annexes à finir. Et 77 noix Korogus sur... 900.

Appréciant les Open-World (OW) et les Zelda, j'ai plutôt bien aimé ce jeu. Ça a été la douche froide tout de même sur quelques points, mais j'y reviendrai plus tard.

Tout d'abord j'ai été scotché par la direction artistique et la grandeur d'Hyrule, ainsi que la "verticalité" des lieux. Pratiquement tout est escaladable, tant que l'on a de l'endurance. Ça change un peu de TES V: Skyrim où le pauvre avatar a du mal à enjamber le moindre muret sur son passage.
Comme souvent à Hyrule, les régions sont très variées ce qui donne à cette OW une ambiance particulière. Peut-être même plus crédible que le monde d'Horizon: Zero Dawn.
Impressionné par les effets de la météo. Quand il pleut l'eau ruisselle, donc l'escalade est déconseillée. Quand il y a une tempête, il ne vaut mieux porter des armes métalliques. Quand il y a du vent, il faut faire attention avec le feu (ou pas). Et bien d'autres choses.
Bref c'est très détaillé et l'immersion est garantie.

BotW met l'accent sur l'exploration. Une fois passé le didacticiel, on peut théoriquement aller n'importe où. Et le but sera d'ouvrir l'œil pour chercher un chemin vers les Tours qui permettent de dévoiler la carte. Trouver des Sanctuaires qui permettent d'augmenter la vie ou l'endurance de Link. Les Korugus, petits êtres des forêts qui nous donnent une "noix" si on les trouve et/ou si on réussi leurs épreuves. Ou certains objectifs de missions.

Au début du jeu la liberté d'exploration reste théorique, car partir à la recherche des Tours ou aller affronter Ganon sans préparation relève du suicide. Il vaut mieux se concentrer sur les premières missions principales, le temps que l'inventaire se "remplisse" un peu, et faire quelques Sanctuaires.

Concertant le gameplay, plus d'équipements uniques à récupérer. Link possède maintenant quelques pouvoirs grâce à la tablette Sheikah comme les bombes, un aimant,…
Et peut récupérer des armes variées (épée courte/massue, épée/masse à deux mains, lance, boomerang, baguette magique, arc moyenne et longue portée, et bouclier).
Le système de donjon a été revu. Seulement 5, dont 4 "optionnels". Ces derniers sont très courts mais sont "vivants". On doit interagir avec eux pour déplacer des salles ou activer/désactiver des mécanismes pour progresser. L'idée est plutôt bonne je trouve.
Les Sanctuaires eux sont bien plus nombreux, mais très courts et assez facile dans l'ensemble. C'est grâce à eux que Link peut devenir plus fort.
Pour se déplacer, Link peut se téléporter grâce aux Sanctuaires ou aux Tours. Il peut aussi compter sur la paravoile (un deltaplane). Et bien sur, des chevaux qu'il doit capturer au préalable.
Touts ces choix restent cohérent avec celui de l'OW, et inédits dans la saga ce qui est une bonne chose.

Mais le jeu a, à mon sens, quelques défauts majeurs…
Comme le manque de personnages intéressants et charismatiques, ainsi que la narration quasi inexistante.
Dans les quêtes principales on nous présente bien quelques personnages mais qui ont une implication finalement très limitée dans la trame principale.
Les personnages secondaires eux sont inintéressants au possible. Je retiendrai seulement le barde Piaf et le maçon qui part construire un village, les seuls personnages que l'on revoit souvent et proposent des quêtes un minimum narrées.
Les quêtes elles mêmes sont assez peu nombreuses pour le genre, heureusement dans un sens car elles sont vraiment peu captivantes (une norme des jeux récents malheureusement).
Et même si on joue rarement à un Zelda pour l'originalité du scénario, ici il y a trop peu de scènes pour être intéressé par celui-ci, et surtout se sentir impliquer dedans.

J'ai beau aimer l'exploration, une fois les objectifs principaux de fait et lieux principaux de découvert une petite source de motivation ne serait pas de trop. Autre que la chasse aux 900 Korogus.

Le concept liberté totale semble être poussé à l'extrême. Le joueur peut se balader librement sans être réellement contraint d'aider les PNJ (vu leurs importances et le peu d'intérêt des quêtes annexes). Encore faut-il trouver une source de motivation pour explorer, ou plutôt continuer à explorer après avoir trouvé les Sanctuaires.
Un parti pris audacieux sur ce jeu, mais qui ne peut pas plaire à tout le monde.

D'autres points m'ont un peu gêné, mais à moindre mesure.
Le bestiaire très peu variés par rapport à la taille du monde. Mais surtout des boss totalement anecdotiques, avec des combats très confus qui plus est.
La forme ultime du dernier, bien que très facile, sauve un peu la mise grâce à la mise en scène réussite. Ainsi que les minis-boss que l'on retrouve un peu partout dans le monde, qui sont des clins d'œil à des boss historiques de la saga.

Dernière chose qui m'a agacé, l'ergonomie des menus. J'ai l'air de chercher la petite bête, mais vu le nombre de fois où l'on ouvre les menus dans ce jeu, ça a forcément une incidence sur mon jugement.
Raccourcis pas si intuitif que ça à mon goût. Regroupement de menus pas pratique, comme le menu d'option et de sauvegarde liés à celui de l'inventaire (composée lui-même de nombreux sous-menus). La carte qui n'est pas liée à celui des quêtes. Ou la cuisine/alchimie qui n'a pas son propre menus (ni de récapitulatif des recettes trouvées).

Point de vue réalisation, depuis les mises à jour c'est très correcte.
Bien sur la direction artistique masque le manque de technicité et de moyens, comme souvent dans les jeux japonais, mais c'est anecdotique à mon sens. L'important c'est que se soit jolis et stable la plupart du temps en "mode salon".
Musicalement, comme dans la plupart des OW, on a surtout droit à des musiques d'ambiances assez discrètes. Je retiens surtout le thème du donjon final qui regroupe plusieurs thèmes emblématiques de la saga. Les Zelda nous ont habitués à des OST plus marquantes, mais ça reste cohérent avec le choix de l'OW.
Et maintenant on a enfin le choix du doublage, plus obligé de se farcir la VF immonde, même pour quelques rares scènes.

Pour conclure (enfin!) The Legend of Zelda: Breath of the Wild est à mon sens un grand jeu, innovant sur de nombreux points, concernant la saga elle-même ou l'Open-World en général. Mais avec quelques petits défauts dérangeants et le partie pris de l'extrême liberté qui ne m'a pas entièrement séduit.

7,5/10

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 588
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Avis JV en vrac

Message par Bahamut-Omega » 05 août 2018, 18:24

En ce qui me concerne, j'ai 50 heures au compteur sur Octopath Traveler sur Switch.
J'ai décidé de faire les 8 histoires en parallèle. J'ai finis celle de Tressa, Alfyn, Olberick et Therion. Et je suis au chapitre 3 d'Ophillia, Cyrus, H'aanit et Primrose.
L'end-game commence à se dévoiler quand on finis les histoires liés aux persos.

Pas grand chose à redire sur la réalisation ou l'OST, c'est vraiment très beau.

Concernant le gameplay, en dehors du personnage de H'aanit qui est foiré, et quelques soucis d'équilibrage, je m'amuse bien.

Mais sur la narration c'est catastrophique. Pour un jeu qui devait surpasser FFVI, c'est presque honteux :(
On nous propose une certains liberté dans la progression, mais la narration ne suit pas. Il n'y a quasiment pas de liens entre les personnages, même quand ils font l'aventure ensemble. Les seuls liens sont des saynètes à la Tales of, secrètes et temporaires et qui ne sont pas hyper passionnante.
De plus, les chapitres 3 et 4 de certains persos sont assez décevant. Mise en scène foirée, manque d'originalité.
Idem pour l'end-game qui n'a pas l'air d'être très original.

Le jeu reste super sympa à faire (mon coup de cœur de l'année). Mais pour quelque chose qui était censé surpasser FFVI (et même sans ça, vu les choix de développement, la comparaison pour un fan de RPG est inévitable) c'est décevant.

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10210
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Avis JV en vrac

Message par Seb » 30 sept. 2018, 14:59

J'ai attaqué l'addon de Xenoblade Chronicles 2, "Torna".

Après une petite heure passée dessus, j'ai remarqué une belle évolution du jeu et un contenu qui semble, à priori, plutôt bien rempli. En effet, l'addon reste vendu 40 boules en stand-alone alors qu'il est inclus pour les acheteurs du passe saisonnier qui était à 20 balles à l'époque (dont je fais partie). Donc espérons un contenu à la hauteur d'un tel tarif. Au passage, il me semble aussi un poil mieux graphiquement, ou juste une impression ?
Le nouveau système de combat apporte une dynamique un peu plus grande à celui du jeu original qui se révèle être très mou au début (attendre l'auto attaque pendant des siècles, pouvoir lancer une technique, retourner dormir...). On peut désormais jouer les Lames et intervertir entre le Pilote et la Lame "à volonté" moyennant un temps de recharge. Le pilote peut toujours choisir de changer de lame en combat pour avoir un rôle différent (DPS, heal, tank..).
J'ai noté aussi qu'ils ont remis le système social des précédents opus via la Communauté. Désormais obtenir des quêtes de PNJ alimente un écran "Communauté" dans lequel on retrouve les personnages rencontrés (qui, au passage, ont tous une tête de drogués dépressifs). Accomplir des quêtes augmente le niveau de Communauté, et apporterait alors plus de quêtes.
Le système de campement permettant de réaliser les confections et d'avoir un moment d'échange entre les personnages est le bienvenue, les zones d'artisanat éparpillées n'importe où étaient bien chiantes.

Côté histoire, je n'ai joué qu'une heure donc pas grand chose à dire encore. On commence avec Jin et Lora qui croisent rapidement sur leur chemin Addam et Mythra. Xenoblade 2 a idéalisé Addam et cet addon monde que c'était juste un gros beauf, prince héritier qui se balade avec une Lame de type Aegis. Mythra est fortement ancrée dans les principes originaux des Lames et jour le rôle de serviteur du Pilote et non pas de la complémentarité telle que présentée par Lora et Jin. Si l'histoire (à ma connaissance) d'Addam restait très floue dans la première aventure, on connaît déjà la fin tragique de celle de Jin et Lora.

Je n'ai pas rejoué à Xenoblade 2 depuis un bail et j'ai finalement peu été regarder les évolutions apportées par les derniers patchs et le premier contenu du passe saisonnier. A voir si cet add-on me donne envie de lancer un New Game+ plus tard.
Xenoblade 2 avait quand même de grosses faiblesses : Roll des lames contraignant, évolutions de celles-ci horriblement longues et augmentant artificiellement la durée du jeu, système de mercenaires long, etc. On verra ce que donnera cet addon et quelle sera sa durée de vie :)
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 588
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Avis JV en vrac

Message par Bahamut-Omega » 01 oct. 2018, 17:50

Prochain jeu que je ferai après Yakuza 0.
J'ai acheté l’édition physique à 45 €, et surprise il y a le season-pass inclus dedans ! Du coup je vais pouvoir profité des DLC du 2 (et peut-être arriver à avoir KOS-MOS la seule Lames qui me manquait).

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10210
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Avis JV en vrac

Message par Seb » 07 oct. 2018, 16:24

Fini l'addon de Xenoblade 2.

Après quelques 16 heures de jeu pour l'histoire + quelques quêtes annexes (et encore un peu de RAF dessus), cette extension justifie quelque peu son prix en version physique (surtout si elle inclue les DLC du jeu d'origine) car le contenu est loin d'être en reste.
On découvre donc le Titan Torna avec 5 zones principales, la carte concentre quelques régions supplémentaires par rapport aux Titans de Xenoblade 2. Gormott est le second continent, en version plus réduite par rapport à celui du jeu d'origine.
Côté histoire nous ne sommes pas en reste, elle raconte l'aspect tragique dont découlent le premier jeu et les conséquences de la première guerre des Aegis.
On suit l'aventure avec des personnages déjà connus de nom : Lora (la Driver de Jin et Haze, connue sous le nom de Fan La None dans le premier jeu), Addam qui a éveillé l'Aegis. A ceux-ci s'ajoutent Hugo, le clone génétique et ancêtre de Niall, l'Empereur de Mor Ardain qui possède Brighid et Aegaeon, mais aussi Minoth qui n'est autre que Cole. En guest, on retrouvera aussi Mikhail enfant et Azurda, en plus des zigotos du Pretrorium d'Indol.
Tous ensembles ils combattront Malos qui a l'intention de réveiller le pouvoir destructeur de Torna, scellé par son peuple pour assouvir sa soif de destruction.
Spoiler:
Le combat final se concentre principalement sur le duel entre Malos et Mythra qui ont déployé pour l'occasion le grand jeu avec un combat final dans lequel Siren affronte l'Artifice de Malos (qui n'est pas nommé visiblement, ressemblant à Siren avec le schéma de couleurs noir).
L'attaque de Torna est incroyablement violente et Mythra part totalement en couille quand la capitale est ravagée par les tirs de Malos, voyant mourir ceux qu'ils ont laissé de côté pour le protéger. Et c'est ainsi qu'elle a démoli Torna à peu de choses près.
Devenus réfugiés sur le vaisseau de Mor Ardain, c'est là que Mythra disparaît en voyant un personnage qui lui est cher mort. Elle se transformera ainsi en Pyra et Addam décidera d'aller la sceller avec sa Monado dans le vaisseau exploré au début du premier jeu.
De leur côté, Lora et sa bande son retrouvés par Gort devenu un mélange humain/lame via les expériences d'Indol. Un combat final en solo qui expédie ainsi l'histoire de Lora.
Ils arrivent ensuite à Spessia, peu de temps avant la guerre contre les réfugiés de Torna déclenchée par Amalthus, nouvellement nommé au pretorium d'Indol.
La fin tragique de Lora et la transformation de Jin en mange-chair est passée sous silence (événements connus du premier jeu) via une ellipse temporelle où Jin entrepose ses souvenirs de son ancienne vie, puis de celle avec Lora, dans une maison abandonnée avant de la brûler. Il est accompagné d'Azurda dont les chemins se séparent ensuite.
Le jeu se termine avec la scène où Rex entre dans la salle où Pyra et sa Monado sont scellées.
Globalement une histoire sympa, mais rapide, qui permet d'en savoir un peu plus sur la guerre des Aegis et la conséquence de celle-ci, ainsi que la montée en puissance d'Amalthus qui restera le plus gros enculé du jeu :shy:
L'addon réécrit quelques petits détails avec notamment la tenue d'Addam, à part ça il me semble plutôt bien raccord.
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 588
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Avis JV en vrac

Message par Bahamut-Omega » 07 oct. 2018, 18:48

C'est court quand même.
Je l'ai commencé cet après'm. J'espère que ça sera plus sérieux que le 2.

Du coup Yakuza 0 finis. J'ai adoré. Mais toujours un peu frustré de galéré autant avec l'anglais (sur cette saga en particulier).
Je suis qu'à 50% de complétition. J'ai fais pas mal de quêtes, mais c'est surtout les minijeux qui me manque à faire. Mais plus je progressais dans l'histoires, moins j'avais envie de m'attarder sur les annexes. Et une fois l'End-game atteins, j'ai envie de passer à autre chose. Pareil que sur le K1 l'année dernière quoi.

Et il y a quelques temps j'ai finis Dragon Quest XI sur Ps4. Et je crois que je suis le seul à ne pas l'aimer :fou:
https://www.senscritique.com/jeuvideo/D ... /126973539

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 588
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Avis JV en vrac

Message par Bahamut-Omega » 11 oct. 2018, 19:04

À mon tour de finir Xenoblade Chronicles 2: Torna ~ the Golden Country sur Switch en 23 heures.

Une des bonnes surprises de l'année, et pourtant je n'y croyais pas trop au départ.
Pour faire court, on retrouve l'expérience XBC2 mais avec quelques corrections, et pas des moindres.

Déjà, il n'y a plus de système de Gatcha/Loterie avec les Lames.
On a trois Pilotes avec deux Lames chacun, point barre et c'est mieux comme ça. L'IA arrive maintenant à suivre, chaque persos ont leur rôle et le font bien.

Le système de combat a été remanié, les Lames sont contrôlable maintenant. Et les combos de Lames lâchent un orbe à chaque fois, les combats sont donc bien moins longs.

Le casting est mieux développé et un peu plus mature (tout en restant dans les codes du "nekketsu" bien sur).
Et l'histoire est un peu plus sombre, et un peu mieux rythmé.

Il manque encore quelques trucs utiles, comme un encyclopédie ou un bestiaire.
Lors de la première partie, il manquerai aussi le choix d'une difficulté élevé et la possibilité de retirer des levels comme dans le NG+ de XBC2. C'était deux options de confort assez pratique.

Il y a aussi quelques petites maladresses d'écritures, comme nous obliger à faire quelques quêtes qui étaient présentés comme optionnelles au départ. Probablement pour rallonger la durée de vie de l'extension, ou nous forcer à aimer les PNJ.

Mais bon, ces défauts m'ont semblé presque anecdotique par rapport aux améliorations inespérés de cet extension par rapport au jeu de base.

7,5/10

Répondre