Avis en vrac

Que ce soit le Manga et l'Animation Japonaise, ou d'autre horizons.
Avatar de l’utilisateur
Vardec
Messages : 925
Inscription : 03 mars 2014, 21:20

Re: Avis en vrac

Message par Vardec » 05 févr. 2020, 18:02

No Guns Life faut que je regarde.

De toute façon la créativité japonaise est noyée par ce désir de facilité (tout comme les émissions tv), où on voit que quelque chose a marché du tonnerre (ex: SAO) puis derrière on remarque d'un autre studio tente de faire un simili moins bien moins cher avec plus de facilité car repompé un peu sur son grand frère mais pour tant il marche aussi même si il réitère pas le succés critique de son grand frère bah derrière mode facilité les producteurs passent en mode production * 100 à la pelle. Malheureusement comme une grande partie des spectateurs à ce moment là sont des gars avec potentiellement des complexes rêvant d'être super puissant et d'avoir à leur genoux les femmes (meufs de leur point de vue) qu'ils ne peuvent pas avoir en vraie bah voient ces oeuvres comme une retranscription de leurs fantasmes, alors qu'il n'y a réellement rien d'intéressant.

99% des héros d'Isekai sont des mecs cheatés à qui il ne leur arrivera quasiment rien (donc aucun suspense de mise en danger pour lui) ayant un charisme d'huitre puisque son développement repose pratiquement exclusivement sur le fait qu'il est cheaté, 99% des univers Isekai sont calqués les uns sur les autres avec parfois des nuances mais tout ça avec un point commun un background qui tient sur un timbre de poste, 99% auront pour but de fond de maintenir les sens du spectateurs avec le fameux harem inintéressant au possible.
Comme ça a été souligné HEUREUSEMENT un lot de ces spectateurs est en train de murir et l'effet de mode s'efface.

D'ailleurs en effet de mode par le passé on avait eu les fameuses modes des magicals girls, et des animes de sports ^^.

Je vois personnellement quelle est la nouvelle mode qui se met en place, celle des super-héros et des académies :cherche:

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 909
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Avis en vrac

Message par Tommy » 06 févr. 2020, 10:16

zubrowski a écrit :
05 févr. 2020, 16:57
Notre perception de l'animation est soumise au même biais. Après tout même des grands classiques comme Harlock, Gundam, Macross ou Yamato piquent les yeux quand on revoit les épisodes des années 70/80, et pourtant le fond est énorme et justifie pleinement leur statut d'icône. De même Escaflowne est ce qu'on appelle aujourd'hui un isekai et pourtant reste un chef d'oeuvre.
Surtout, les titres que tu cites constituent désormais un fonds patrimonial, et si elles peuvent sembler archaïques de nos jours, elles ne le sont pas si on les contextualise dans leurs époques respectives (c-à-d en tenant compte de leurs limitation matérielles et immatérielles). Au contraire, elles sont parmi les pièces les plus évidentes du pavage qui a mené à l'animation telle qu'on la connait aujourd'hui.

Je te rejoins globalement sur l'anti-définition du "bon" anime, je nuancerai juste, en complétant le premier critère:
- toutes les œuvres où la réalisation est cheap par volonté d'économie alors que la production disposait des moyens de permettre le contraire
C'est que les budgets ne sont pas extensibles à l'infini, et que certains studios se sont retrouvés fauchés comme les blés avant terme, ou ont dû travailler avec une équipe réduite pour des raisons X ou Y, ou encore n'ont pu tenir décemment les délais. Evangelion, par exemple, entre dans ce cas de figure, avec des versions TV de ses deux derniers épisodes techniquement catastrophiques. Plus récemment, Stars Align n'a clairement pas bénéficié de tout le soutien matériel qu'elle méritait, et les derniers épisodes sont assez cheap en comparaison du reste (ce qui ne m'empêche pas de la considérer comme l'un des meilleurs anime de 2019).
Après, c'est sûr qu'un anime qui restera régulier en matière de réal' du début à la fin sera toujours meilleur qu'un grand huit technique comme Black Clover, mais je trouve un peu mesquin de dénigrer une production parce qu'elle économise ses moyens pour cartonner ses scènes les plus importantes, au détriment d'autres. Enfin, cette opinion n'engage que moi. :hehe:
A ce stade l'un des pires étrons vus récemment reste Demon Lord Retry
Je crois n'en avoir regardé que trois ou quatre épisodes avant de lâcher. :diem:
Perso, le pire que j'ai vu en 2019 était Try Knights, mais je ne compte pas la version Netflix de Saint Seiya. :muntah:
Vardec a écrit :
05 févr. 2020, 18:02
No Guns Life faut que je regarde.
Oh que oui! :hore:

Pour les anime de sports, il est difficile de parler de mode passée, vu que ça dure depuis un bon moment, et que ça continue encore actuellement (avec entre une dizaine et une quinzaine de titres chaque année). ;)
Au final, c'est plus une tendance de fond de l'animation japonaise, de manière générale: l'anime sportif est une valeur sûre, vendeuse dès lors que c'est une adaptation de manga à succès et que ça touche à un sport populaire (comme le manga de baseball Kyôjin no Hôshi, adapté en anime à partir de 1968; ouais, elle remonte loin, cette tendance).

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 08 févr. 2020, 23:16

Vardec a écrit :
05 févr. 2020, 18:02
No Guns Life faut que je regarde.
Fonce!! :)
Tommy a écrit :
06 févr. 2020, 10:16
Pour les anime de sports, il est difficile de parler de mode passée, vu que ça dure depuis un bon moment, et que ça continue encore actuellement (avec entre une dizaine et une quinzaine de titres chaque année). ;)
Au final, c'est plus une tendance de fond de l'animation japonaise, de manière générale: l'anime sportif est une valeur sûre, vendeuse dès lors que c'est une adaptation de manga à succès et que ça touche à un sport populaire (comme le manga de baseball Kyôjin no Hôshi, adapté en anime à partir de 1968; ouais, elle remonte loin, cette tendance).
ADN vient de passer plusieurs séries en gratuit, et je viens donc de me taper Megalobox, hommage aux ... 50 ans d'Ashita no Joe. Il y a un petit habillage futuriste/SF, mais moi qui ait souvent du mal avec les séries sportives, je me suis enfilé les 13 épisodes d'un coup!!

De fait en cherchant un peu on se rend compte que la plupart des thématiques ont déjà été traitées à un moment ou un autre. Il se trouve juste que de temps en temps une forme de maturité du sujet et de cohérence avec son époque font que soudain sort un chef-d'oeuvre et que celui-ci rencontre son public, le problème étant que derrière le "surf sur la vague" des oeuvres similaires et postérieures peut se faire de telle façon que le type d'oeuvre se retrouve entaché de tous les défauts que nous citons.

Parenthèse : vient de s'achever la saison 7 de RWBY. çà casse pas 3 pattes à un canard mais c'est toujours plaisant à voir, et vu le cliffhanger de fin vivement la 8!


Edit : Episode 5 de Eizouken vu.... MUAHAHAHAHAHHAHA
Bordel cet épisode devrait servir de préambule à tout débat sur la notion de réalisme en fiction, surtout s'il s'agit de méchas
:D :D :D :D
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 28 févr. 2020, 08:39

La saison avance et les premières impressions se confirment. J'ai cependant tenté en plus :
- Bofuri : c'est con, complètement con, mais au moins çà se regarde sans déplaisir.
- Infinite Dendrogram : exactement le même genre d'univers, mais là je décroche complètement. Je veux bien que la vie et les gens en général ne soient pas toujours logiques dans leurs actes, mais m... le type qui se croit dans un univers réel alors qu'il sait et que tout le monde lui rappelle qu'il est dans un jeu vidéo, p.. non je peux pas. çà me sors complètement de l'histoire, là où Bofuri en gardant un ton léger reste cohérent. Drop plus que probable.
- Blue Submarine n°6, sur contv : une vieillerie dont j'entends vanter depuis longtemps l'aspect révolutionnaire.... qui a très mal vieilli. C'est pas désagréable, mais le scénar enchaîne pas mal de clichés, d'incohérences (non un sous-marin n'a pas besoin de faire surface pour tirer des missiles, ni même d'être en vue de cible) et un graphisme 3D mal branlé pour aujourdh'ui, bien que novateur à l'époque...
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 909
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Avis en vrac

Message par Tommy » 28 févr. 2020, 16:33

Bofuri, ç'a au moins le mérite de souligner deux/trois trucs absurdes dans les RPG, genre les dialogues qui n'ont plus aucun sens quand tu ne suis pas scrupuleusement les étapes dans l'ordre ou que tu fais de l'exploit/glitch. Mais c'est quand même pas bien fameux, et les persos ont l'épaisseur d'une feuille de PQ.
ID, j'arrive juste pas à comprendre où ça veut en venir. C'est clairement un anime OSEF, que tout le monde aura oublié très vite.

Sinon, plus le temps passe, plus je trouve que Eizouken se pose comme LE truc à regarder de la saison. Le huitième épisode était juste... :wow:

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 01 mars 2020, 23:11

Tommy a écrit :
28 févr. 2020, 16:33
Sinon, plus le temps passe, plus je trouve que Eizouken se pose comme LE truc à regarder de la saison. Le huitième épisode était juste... :wow:
Une vraie tuerie, à tous les niveaux.
Certes ufotable, Production IG ou Shaft en mettent plein les yeux en général côté qualité des rendus, mais là, bon sang, c'est immense : là même la démesure est maîtrisée.

Et p... quelles barres de rire, :lol: :lol: :lol:
Des animes qui clament la prévalence de la passion et des rêves d'enfants, il y en a des tonnes, et des rayonnages entiers de shonen nekketsu, mais là, va savoir, j'y trouve quelque chose de plus juste qu'ailleurs, façon Yukimura Makoto, mais animé (et Dieu sait que je n'aime pas l'adaptation de Planètes, trop plate...).
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 21 mars 2020, 21:56

La saison avance peu à peu vers sa fin et arrivent les annonces de nouvelles séries, mais en attendant :
- je rattrape Magia Record : épisodes 05 à 08. Toujours autant de mal avec le charadesign, et honnêtement l'histoire m'indiffère, mais que voulez-vous : ils ont réussi à rester en droite ligne avec l'univers visuel d'Akiyuki Shinbo (comment çà fanboy?)
- Fate Grand Order Absolute demonic front Babylonia va vers sa fin, et que dire, sinon que c'est beau, vraiment. Magnifique même. Cette série est ce que tout blockbuster devrait être. J'en crains d'être déçu par le final de la semaine prochaine..
:nosebleed:

mais vivement Eizouken demain ^^

Edit : Eizouken épisode 11. MUHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH!!!
Je veux dire : à quasiment chaque épisode cette série à la fois, surprend, touche juste et pourtant émerveille autant qu'elle fait rire. P... que c'estbon!!
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 909
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Avis en vrac

Message par Tommy » 28 mars 2020, 09:05

Eizouken, fin.
Est-ce que l'humanité était prête pour ça? Science SARU a mis la barre très haut pour démarrer les années 2020 et j'invite toute personne un tant soit peu intéressée par l'animation japonaise à la regarder. TOUT DE SUITE.

Sinon, parmi les autres trucs terminés cette semaine:
Bofuri: pas extra, mais regardable, avec quelques idées mais jamais formellement intéressantes. Un deuxième cours a été annoncé, en espérant qu'il fera mieux que celui-ci dans ses premiers épisodes, sinon il passera à la trappe pour moi.
Darwin's Game: ça s'arrête précisément au moment où les choses sérieuses sont censées commencer; pas de bol. Je ne sais pas s'il y aura une suite ou non, mais si ce n'est pas le cas, ce serait du gâchis. Pas que la série soit exceptionnelle, mais dans son genre, elle est très correcte.
ID Invaded: beaucoup de bonnes idées, mais c'est par moment vraiment très capillotracté.

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1221
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Avis en vrac

Message par zubrowski » 29 mars 2020, 22:17

Tommy a écrit :
28 mars 2020, 09:05
Eizouken, fin.
Est-ce que l'humanité était prête pour ça? Science SARU a mis la barre très haut pour démarrer les années 2020 et j'invite toute personne un tant soit peu intéressée par l'animation japonaise à la regarder. TOUT DE SUITE.
Tout pareil, et itou que ton billet de blog : l'harmonie entre fond et forme est incroyablement profonde, et au service d'une passion que les auteurs arrivent à la fois à expliquer et transmettre avec enthousiasme. Probable que mon confinement me serve à m'en refaire un visionnage d'une traite, ne fut-ce que pour revoir les TRONCHES incroyables faites par les personnages.

Dans un genre différent : fin de Fate/Grand Order Absolute Demonic Front Babylonia avec un épisode uniquement dédié à sa conclusion. Cet anime est paradoxal : il se réserve aux fans de la franchise Fate qui seuls auront les clés de l'histoire (ou bien les cinglés comme moi qui se taperont des pages entières de Wikia) et pourtant sa réalisation est clairement un nouveau mètre-étalon de qualité. Je suis à peu près sûr que le budget de 3 épisodes de F/G O couvrirais largement celui d'Eizouken. Tant dans les phases calmes que dans les combats on en prend plein les mirettes, sans arrêt, certains affrontements étant clairement monumentaux. Après il faut çà pour faire oublier les personnages creux dédiés au fan-service le plus putassier (à tous niveaux, harem compris) et un scénario assez basique, mais p... on sors de là des paillettes plein les yeux (métaphoriquement, hein, sinon çà va faire mal ^^).

Les autres fins vont s'étaler pour moi sur la semaine : j'ai décidé de me garder les visionnages des 2/3 derniers épisodes pour certaines séries comme Somali, In/spectre ou Magia Record.
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 909
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Avis en vrac

Message par Tommy » 30 mars 2020, 13:22

zubrowski a écrit :
29 mars 2020, 22:17
Dans un genre différent : fin de Fate/Grand Order Absolute Demonic Front Babylonia avec un épisode uniquement dédié à sa conclusion. Cet anime est paradoxal : il se réserve aux fans de la franchise Fate qui seuls auront les clés de l'histoire (ou bien les cinglés comme moi qui se taperont des pages entières de Wikia) et pourtant sa réalisation est clairement un nouveau mètre-étalon de qualité. Je suis à peu près sûr que le budget de 3 épisodes de F/G O couvrirais largement celui d'Eizouken. Tant dans les phases calmes que dans les combats on en prend plein les mirettes, sans arrêt, certains affrontements étant clairement monumentaux. Après il faut çà pour faire oublier les personnages creux dédiés au fan-service le plus putassier (à tous niveaux, harem compris) et un scénario assez basique, mais p... on sors de là des paillettes plein les yeux (métaphoriquement, hein, sinon çà va faire mal ^^).
Ce qui m'a surtout marqué dans cette série, c'est son impact sonore, qui s'avère totalement hors norme. Le reste est... Type Moon, quoi. Par contre, je ne sais pas si c'est moi, mais les bestioles en CG me semblaient vraiment dégueulasses, surtout au début.

Et du reste:
In/Spectre: fin très correcte pour conclure un arc, mais clairement pas pour une conclusion de série (une suite serait donc très appréciable); après, c'est vrai que le manga n'est toujours pas terminé au Japon, a priori. Pour info, c'est dispo en français chez Pika, sous le titre Stranger Case.
Casefile n°221: je ne sais pas vraiment quoi en penser au final; y avait de l'idée, avec ce Tokyo uchronique, mais comme le contexte n'est jamais vraiment exploité ou explicité à plus grande échelle que l'environnement immédiat des protagonistes principaux...
A Destructive God sits next to me: sympa mais assez insignifiant et sans grande ambition. Mais c'était rigolo.

Répondre