Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Pour ceux qui ont envie de se prendre la tête sur des débats techniques sur Gundam et tuer des filles-chat.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1050
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par zubrowski » 10 janv. 2012, 17:01

Tiens quelques réflexions de ces derniers jours :

Matériaux :
- Le problème n°1 est la souplesse. Construire une statue n'a rien de compliqué (cf Odaiba). Métaux, plastiques, céramiques, voire même béton ou verre, un Gundam pourrait être composé de n'importe lequel de ces matériaux les plus courant. Construire une statue qui bouge, voilà autre chose. À la limite, on n'aurait pas trop de mal avec la tête, les bras et le torse, pourvu qu'on les fasse relativement légers, mais les jambes posent un vrai défi. Il n'est pas forcément aisé de s'en rendre compte, mais le simple fait de faire un pas nécessite, non seulement la déformation coordonnée de toute la structure corporelle pour garder l'équilibre entre le début de la mise en mouvement et l'arrêt, mais aussi l'absorption des chocs et vibrations générés par la reprise de contact de chaque pied avec le sol. Dans l'état actuel des choses, les alliages d'aluminium seraient assez résistants, mais leur poids grèverait largement les déplacements. A contrario, des composites (carbone, aramide, etc..)auraient un meilleur rapport charge/poids propre, mais ils sont en général beaucoup trop raides pour résister aux chocs (cf le délaminage des voiliers de course après des mois de chocs de vagues).

- Motorisation :
On retrouve le problème posé par le poids de l'engin : il faut des moteurs assez puissants pour faire remuer la structure, mais assez compacts et légers pour ne pas gêner les mouvements et ne pas entraîner d'excroissances de blindage ingérables. Les moteurs électriques et thermiques utilisés sur les modèles réduits ne sont pas transposables à l'échelle d'un Gundam, du moins en terme de rapport poids/taille/puissance. Le plus intéressant pourrait être l'utilisation de vérins comme ceux des bras articulés d'engins de chantier, voire leur réduction et multiplication pour une disposition semblable à celle des cellules musculaires, mais rien ne dit que le poids du dispositif ne serait pas rédhibitoire. À titre d'exemple, le bras-robot de l'ISS est inutilisable sous pesanteur terrestre car incapable de soulever son propre poids.

- Source d'énergie :
C'est presque le système le plus travaillé dans Gundam, la principale solution proposée étant le micro-réacteur à fusion nucléaire, l'autre solution étant la batterie (cf SEED). Ces systèmes n'ont malheureusement pas d'équivalence actuelle : les réacteurs à fusion en sont encore au stade expérimental (réacteur ITER,...) car le contrôle de ces réactions est encore plus complexe que celui de la fission. Quant à faire une batterie assez puissante, il faudrait sans doute en arriver à des engins beaucoup trop lourds pour être déplaçables. Restent la solution du groupe électrogène thermique et des propulseurs type fusée.
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
Delorean
Messages : 1005
Inscription : 09 août 2009, 14:52

Re: Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par Delorean » 10 janv. 2012, 17:29

Motorisation :

Tout est une histoire de rentabilité : il est assez facile de fabriquer des moteurs puissant à bas coût avec la contrainte de la taille (une taille basse ou un canapé)
Certaines applications permettent d'avoir des moteurs d'une 30aine de kw pour moins de 10kg avec pas mal de contraintes : difficulté de réalisation (densité du bobinage), utilisation d'aimants puissants, matériaux pas donnés.

L'automobile électrique apporte déjà pas mal de solutions.

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10005
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par Seb » 10 janv. 2012, 17:41

Un exemple simple de moteur électrique compact doté d'une grande puissante : une rame de métro. Les modèles utilisés à Lille (par exemple) ont 8 moteurs à 65kW chacun. Et si ça suffit pas, tu parts du côté du TGV Atlantique par exemple qui est doté de 8 moteurs à 1 100kW, poussée 1 450kg chacun.

Les deux plus gros défis resteront la gestion de l'équilibre (et merde, une marche...) et la source d'énergie (need des GN Drives). La motorisation n'est clairement pas un problème de nos jours.
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Vandrell
Messages : 279
Inscription : 26 déc. 2011, 16:07

Re: Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par Vandrell » 11 janv. 2012, 10:48

Au pire: Un Gundam photovoltaïque!

Mais même si on a tout ça, le Gundam va bouger comment? Pilotage? Télécommande? Ordi' à distance?

Sinon l'idée de G Gundam pourrais être sympa.

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10005
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par Seb » 11 janv. 2012, 11:06

Le pilotage n'est pas un problème, la majorité des actions peuvent être contrôlées par ordinateur. Le contrôle à distance n'est jamais une bonne solution, le piratage est vite arrivé.
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Delorean
Messages : 1005
Inscription : 09 août 2009, 14:52

Re: Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par Delorean » 11 janv. 2012, 18:09

Une IA trop forte aussi. Accidents d'avion où la machine ne réagit pas ou trop; dans les usages militaires c'est un problème car qui sait comment se comportera vraiment le blindé en cas de perte de connection (les civiles n'ont pas de balise iff dans le dos... ) . Le ED-209 de robocop était un exemple parfait de ce problème. :shy:

Voir aussi un scénario du genre "patlabor - le film" a un petit côté terminator (dans ce cas les machines étaient programmées pour simplement tout dézinguer sans but précis) .

A mon avis on en restera au pilotage assisté voir aux drones.

Patlabor avait une approche assez réaliste de la chose. Pilotage assisté; mouvements préenregistrés avec une IA adaptative (le mecha "apprends" ce qu'il fait et devient plus rapide/précis ) au moyen de panneaux de commandes, joysticks et gants pour les mouvements précis.

Avatar de l’utilisateur
zubrowski
Messages : 1050
Inscription : 10 juin 2008, 10:11

Re: Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par zubrowski » 12 janv. 2012, 17:06

:D maiq quelques développements :
- Matériaux/motorisation :
Encore une fois les problèmes de fond sont le poids de l'ensemble et sa résistance aux chocs. Les moteurs de trains et de voitures électriques sont une base intéressante à laquelle je n'avais effectivement pas pensé, mais l'important reste le rapport poids/puissance, surtout sous gravité terrestre, si l'on veut déjà que l'engin puisse soulever sa masse et se déplacer via la marche bipède. Sinon la chenille (cf le Loto ou le ZuOOT) et la roue (les Knightmare Frame de Code Geass) restent les solutions les plus réalistes pour un usage terrestre et pour les longs déplacements, pourvu là encore que le poids de l'ensemble reste suffisamment limité pour ne pas détruire routes et ponts (cf les problèmes de conception des LandKreuzer pendant la 2e GM)

- Pilotage :
J'ai longtemps pensé que le seul système de pilotage valable pour un mécha serait le Motion Capture, transcrit dans G-Gundam en Mobile Trace, et visible pour certains super-robots de SRW ou dans les Arm Slave de Full Metal Panic. Cette idée me semble toujours valable en ce qui concerne les mouvements fins ou précis, où ceux impliquant un maximum d'adaptation aux circonstances, comme par exemple la manipulation des mains ou le combat au corps à corps ou à l'aide d'armes de mêlée type épée. Cependant, le simple fait de jouer à des jeux vidéos impose l'évidence : en terme d'interface, les systèmes de pads ou clavier-souris gérant des mouvements préétablis sont très efficaces, et permettent la conception de cockpits peut-être plus reposant pour le pilote. En effet, un mécha entièrement contrôlé par Mobile Trace serait exténuant à la longue pour des phases de déplacement ou des affrontements peu techniques type batailles d'artillerie ou combat à moyenne portée tel les dogfights aériens. L'idéal serait sans doute un cockpit mixte, permettant de passer si besoin d'un mode à l'autre suivant le type d'armement et de situation. De même le système des casques à réalité augmentée comme ceux des pilotes HRL dans 00 me semble plus simples et plus efficace pour une utilisation généralisée que la fabrication de cockpits " 360° "tels qu'on les voit dans Zeta.
Image
Nonsense Banner

Avatar de l’utilisateur
RX-0
Messages : 499
Inscription : 11 janv. 2012, 20:32
Localisation : paris

Re: Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par RX-0 » 12 janv. 2012, 17:40

Pour ceux qui ne le savent pas
pour les condensateurs plus ils sont puissant plus ils sont gros
j'imagine pas dans un Gundam ^^

( bonjour de la part du petit nouveau^^)

Avatar de l’utilisateur
Vandrell
Messages : 279
Inscription : 26 déc. 2011, 16:07

Re: Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par Vandrell » 13 janv. 2012, 09:05

Mais si les mouvements sont déjà préétablis, ça ne risque pas de limiter les déplacements?
Je pense que pour un début la Motion Capture est une bonne idée mais à l'extérieur du MS, car je pense que pour l'instant faire un cockpit à la G Gundam ne doit pas être trop possible.
Je me suis toujours demandé comment, avec 3 pédales et 2 leviers, ils arrivaient à faire toutes ces pirouettes.

Sinon pour le déplacement, bah logiquement si on le fait en motion capture devrait ne pas y avoir de problème et ça pourrait permettre en plus de faire des tests pour savoir comment positionner l'armature et autre.
Dernière édition par Vandrell le 13 janv. 2012, 09:56, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
yllio25
Messages : 231
Inscription : 11 déc. 2011, 18:06

Re: Objectif : Un vrai robot Gundam dans 10 ans !

Message par yllio25 » 13 janv. 2012, 09:37

c'est une bonne question comment avec des pédales qui je suppose contrôle la puissance des réacteurs et des manettes on peut tirer prendre un sabre laser en même temps effectuer un salto et éviter les tires ? sérieux si on m'explique je test ^^
Bon j'ai envie de dire que dans 00 y'a quand même des boutons sur les manettes alors que dans wing y'avais juste moyen de tirer.
Image

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités