Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Pour les discussions centrées sur les séries appartenant à l'Universal Century.
Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 525
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par Bahamut-Omega » 01 mars 2015, 15:38

Oui c'est vrai que tout ce qui tourne autour d'Hathaway ne doit pas trop changer dans ces 2 variantes de CCA (à quelques dialogues près je présume). Du moins la finalité, et donc ce qui est en rapport avec Hathaway Flash.

Avatar de l’utilisateur
MSZ-006C1
Gihren's Pride
Messages : 561
Inscription : 11 avr. 2008, 22:53
Localisation : Si tu veux me parler, envoie-moi un... Fax !

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par MSZ-006C1 » 01 mars 2015, 23:58

Seb a écrit :Musicalement la série se défend bien, beaucoup de thèmes sympa mais rien de bien inédit non plus, on reste dans de l'orchestration et des mélodies classiques. C'est pour le moment loin d'être la claque auditive que fut Unicorn par exemple.
Les personnes qui ont l'oreille bien exercée et qui ont un peu trop regardé les trois films de MS Gundam auront cependant reconnu certains thèmes musicaux tirés des dits films.
[spoiler]On reconnaîtra notamment la musique de fond dans la scène où Gihren discute avec son père (à environ 18 ou 19 minutes), quand Gihren dit ces mots "Notre victoire sur la famille Ral est sans appel."
Si ma mémoire est bonne, on entend cette même BGM dans le premier film de Gundam, lorsque Degwin apprend la mort de Garma.

Perso, j'ai bien aimé Casval dans la scène où il est confronté à Kycilia. Le travail de la doubleuse est vraiment remarquable, car elle parvient à adopter les mêmes inflexions de la voix qu'Ikeda Sûichi quand celui-ci fait parler ses personnages (Char Aznable ou un autre) manière énervée.
Néanmoins, le personne que j'ai le plus apprécié dans ce premier épisode, c'est indubitablement Lucifer.

Pardon ! Je voulais dire Hamon !

Il y a d'ailleurs un jeu de mot qu'il m'a été impossible de transcrire correctement en français.
Il s'agit de la scène où Rambal Ral rend visite à Hamon dans son cabaret, le visage couvert de griffures.
Hamon demande qui lui a fait ça.
Ramba répond en VOSTF : "J'ai été griffé par une peste nommée Lucifer."
Hamon : "[...] Quelle genre de garce était-ce ?"
Ramba : "Un félin au poil noir... qui est très vif !"

En VO, le dialogue est assez différent (traduit textuellement) :
Ramba : 「チビのルシファーにやられた……」("je me suis fait avoir le petit Lucifer")
Hamon :「[...]今度はどんなコかしら?」("quelle genre de gosse était-ce, cette fois-ci ?")
Ramba :「黒毛のすばしっこい奴だ!」("un au poil noir et très vif")

La difficulté vient du fait qu'en VO, les mots utilisés "コ", "奴" ne comportent aucune indication de genre. "ko" signifie "enfant" à la base et peut indifféremment désigner un garçon ou une fille.
Du coup, quand Ramba parle du "petit Lucifer", Hamon croit qu'il parle d'une jeune fille. D'où le "quelle genre de garce était-ce ?". J'aurais pu laisser le terme "gosse" qui reste lui aussi ambigu (garçon ou fille), mais du coup, il est n'est assez fort pour exprimer la méprise de Hamon. On ne peut pas non plus faire dire "je me suis fait avoir par un(e) gosse nommée Lucifer, car l'utilisation de l'article "un" ou "une" conditionne le genre.

Le problème, c'est que Lucifer est un mâle. Ramba n'aurait donc pas pu dire "une gosse dénommée Lucifer". Et s'il avait dit "un gosse dénommé Lucifer", il n'y aurait eu aucune méprise de la part de Hamon.
Le terme "peste" (féminin) utilisé en VOSTF était limite, mais je n'ai rien trouvé de mieux qui puisse être assez ambigu quant au genre (masculin ou féminin, puisqu'on peut utiliser le mot "peste" pour désigner un garçon ou une fille... plus pour une fille qu'un garçon, je vous l'accorde...), mais je ne pouvais pas lui faire dire non plus "une féline au poil noir et très vive" sachant que c'est un mâle.
Et l'excuse bidon du "il aurait pu croire que c'était une femelle" est irrecevable !

Côté clin d'oeil historique : la scène où Casval salue le cercueil de son père, lors de ses obsèques (scène qu'on retrouve également dans le manga) fait référence au geste qu'a exécuté John F. Kennedy Jr, le fils du président John F. Kennedy, aux funérailles de son père.

Enfin, pour en revenir aux personnages féminins... oui, oui : il est indéniable que ce sont les femmes qui dominent ce premier épisode de leur présence écrasante, que ce soit Astraia, Hamon, Kycillia, Artesia ou même Roselucia !
Ce sont elles qui ont les meilleurs rôles, les meilleurs scènes et les meilleures tirades. Ou presque !

Parce que perso, j'ai eu envie de baffer Artesia durant tout l'épisode. Cette gosse est insupportable !
Comme Seb l'a dit, Artesia est encore trop jeune pour réaliser pleinement ce qui se passe autour d'elle, et ce n'est que par bribes, et aux moments les plus tragiques (la mort de son père, la séparation avec sa mère, le combat en Guntank, et le moment où elle découvre la Lune) qu'elle réalise pleinement l'état de la situation.
C'est touchant, certes. Mais à certains moments, j'aurais bien aimé que les manifestants pro-Zabi la tabassent à mort, lui passent tous sur le corps et jettent ensuite son cadavre dans l'espace.
L'épisode 2 lui sera consacré. OMG...![/spoiler]

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 9986
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par Seb » 02 mars 2015, 05:38

[spoiler]C'est clair que Artesia est plus qu'énervante, mais hélas, c'est elle qui raconte le flashback dans le manga, donc tout est issu de son point de vue. C'est pour ça que j'ai trouvé à l'opposition Casval très absent et silencieux au global car il était plus dépeint comme frère protecteur qu'autre chose. La scène dans la tour précédent la séparation avec commençait à devenir très longue à la fin.

Le prochain épisode va aller dans la continuité avec leur vie sur Terre sous le nom "Mass" et leur séparation. Ca promet d'être un violent "sortez les mouchoirs" celui là aussi...

Sinon pour la musique, j'avoue ne pas avoir énormément de souvenirs de celle des films de MS Gundam, elle ne m'a jamais réellement marqué au global à part certains thèmes emblématiques. Donc j'ai pas capté les éventuelles références.[/spoiler]
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Adnae
Messages : 2659
Inscription : 23 mars 2012, 17:19
Localisation : Lyon

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par Adnae » 02 mars 2015, 16:46

Je l'ai trouvée adorable tout le long Artesia, n'étant justement pas insupportable compte tenu de la situation dans laquelle elle était ;) (je suis en stage en pédia des brûlés en ce moment, les gosses IRL c'est beaucoup beaucoup plus chiant que ça)
En plus elle avait le meilleur design de tous les persos
Image


Bon sinon, j'ai adoré l'épisode, très intéressant, le jeu des seiyûs était excellent, et le tout bien animé.
Par contre, qu'il arrêtent de déconner, autant la 3D pour les vaisseaux je veux bien (encore que sur certains plans elle était moche, notamment un où des vaisseaux font demi-tour), par contre pour la calèche, faut arrêter de déconner, c'était hideux :fou: Pourtant d'habitude je suis pas totalement anti-3D, mais là....

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 9986
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par Seb » 02 mars 2015, 17:20

La 3D est clairement la grosse faiblesse de l'OVA comme je l'ai pointé dans mon premier commentaire. Tantôt magnifique (certains décors comme le manoir Daikun sont sublimes ou encore la bataille de Guntank qui rend bien) et tantôt on croirait que c'est rendu sur une PS2, genre la course poursuite suite à l'attentat contre Sasro qui était vide de chez vide. Comble du truc, juste avant le passage dans le tunnel était super bien rendu lui aussi...

Il faut croire que Sunrise manque encore d'expérience là dessus, déjà dans Unicorn ça oscillait entre le très bon et l'horriblement mal foutu. Pourtant à l'opposé la 3D de Reconguista est juste magnifique sur toutes les scènes, il faut croire que ça vient du staff qui ne doit pas savoir se montrer à la hauteur, ou alors qui n'est pas correctement fouetté. :evil:

L'animation traditionnelle est par contre au poil bien que très statique, c'est déjà ça.

Pour Artesia, moi elle me gave mais c'est normal, je déteste entendre un gosse piailler. Le personnage en lui-même est très bien dirigé, c'est juste que je hais les gosses :the:
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Sieg Hart
Messages : 506
Inscription : 09 mars 2008, 12:38

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par Sieg Hart » 07 avr. 2015, 19:50

http://gundamguy.blogspot.fr/2015/04/mo ... -eyed.html

C'est à peine flippant...
Petite référence au village des damnés pour la dernière photo.
Image

Avatar de l’utilisateur
Habu
Gihren's Pride
Messages : 1059
Inscription : 02 avr. 2008, 18:23
Localisation : Bordeaux

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par Habu » 08 mai 2015, 14:50

Bon ça y est c'est vu, et s'il y a du bon, il y a du mauvais, voir du trés mauvais.

Concernant l'histoire, rien à redire, on assiste à un drame, oui mais voilà, il faut que ce soit entrecoupé de bouffonnerie qui n'ont pas leur place ici. Et ça, ça m'a clairement dérangé. Le vieux ral, c'est plus gâteux qu'il est, c'est un débile profond. Le coup de Dozzle qui se transforme en Ken le survivant, Ramba a même sa scene débile. Daizun qui nous la joue artiste shakespearien lorsqu'il a des problèmes pour écrire son discoure. Bref, ce genre de chose qui font que cette OAV joue avec le cul entre deux chaises. J'attends un truc sérieux et adulte, et le traitement de certain passages rend le truc à l'opposé, limite comique, sauf que vu la situation, ça fait pitoyable.

Un gros truc aussi qui m'a géné, ce sont les yeux de beaucoup de personnage, qui sont digne d'un dessin d'un gosse de 3 ans, mais pas de ce que l'on est en droit d'attendre en 2015. La coupe hibou de Kycilia ne me branche pas trop, mais c'est pas le pire par rapport aux choses citées précédemment.

Par contre, le personnage d'Hamon est excellent.

Au final, j'avoue resté sur ma faim et être déçu, car j'ai peur que cette dualité sérieux/comique continue.

Sinon, concernant le blu ray, au prix du BD, les japonais aurait pu au moins pondre un menu autre que celui en popup.

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 9986
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par Seb » 08 mai 2015, 15:02

Pour savoir, est-ce que tu suis le manga de The Origin ?

Car l'adaptation c'est du planche à planche (à part quelques scènes dans un ordre différent, genre l'intro avec Daikun qui pète son câble) et le ton du manga est le même que l'OVA. Forcément en animation les scènes comiques donnent l'impression d'être plus exagérées que dans la version papier.
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Habu
Gihren's Pride
Messages : 1059
Inscription : 02 avr. 2008, 18:23
Localisation : Bordeaux

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par Habu » 08 mai 2015, 15:41

J'ai tous les volumes parus, mais je n'ai pas encore commencer à les lire.

Je veux bien qu'il suivent les planches du manga, mais là, le rendu en anime fait too much. Ca pousse trop le trait, et du coup ça nuit à l'ambiance.

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 9986
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Gundam The Origin : Discussion et réaction à la série

Message par Seb » 08 mai 2015, 16:22

C'est justement fidèle à la narration du manga. Tu n'auras qu'à regarder le volume en question (7 ou 8 je crois) et tu retrouveras la même chose.
Après c'est sûr qu'en animé, ça colle plus difficilement...

M'enfin là on était sur le chapitre enfance et qui plus est, raconté par les souvenirs d'une gamine de 6 ans. La prochaine OVA aura logiquement une ambiance différente vu qu'on y verra Sayla et Edward qui seront déjà des ados/jeunes adultes.

Edit : tiens c'est amusant, le site officiel écrit le nom d'Edward Mass en français ! Edouard Mass. Apparemment ça semble être la transcription officielle là où j'ai toujours vu le prénom à l'anglaise perso.
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités