Cinéma : vos derniers visionnages

Vous aimez la pêche aux moules ? La collection d'ailes de cafards ?
Avatar de l’utilisateur
Lanhalt
Messages : 588
Inscription : 10 mars 2008, 15:21

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par Lanhalt » 21 oct. 2015, 09:14

Perso, Abrams, c'est quand il est au scénar qu'il me fait peur. En tant que réalisateur, ça va. Pour le scénar, certes il y a participé, mais il a retouché (ou peut être même réécrit, j'ai un doute maintenant) le scénar de Micheal Arndt (Toy Story 3, little miss sunshine) avec Lawrence Kasdan (le mec derrière l'Empire contre attaque, le retour du jedi et les aventuriers de l'arche perdue). Certes Abrams est à l'écriture, mais on l'a pas laissé partir en roue libre. Kasdan, c'est pas n'importe qui, je pense qu'on peut plutôt avoir confiance. Mnt, faut juste qu'il craque pas avec les lens flare. Quand il a pris le poste, on lui a demandé de se limiter. J'en ai vu qq uns dans la dernière bande annonce, mais dans l'absolu, ça a l'air correct. Mais oui, J.J. Abrams et les lens flares, c'est comme Michael Bay et les explosions :horrifie: ...

Pour les scénars de la troisième trilogie, seulement le cadre général était fixé par Lucas, rien de plus. Si ça t'intéresse, je te conseille la lecture de ce dossier, il est plutôt bien fait.

Pour l'univers étendu, je pense que c'était la meilleure solution. Faut pas oublier qu'au départ, c'est une saga cinématographique, et que beaucoup de gens n'ont pas lu l'UE. Si on l'avait laissé, à chaque petite différence, on aurait entendu crier les hardcore fans de l'univers étendu, et ça aurait été une plaie (suffit de voir comment une partie des trekkies se sont plains que que les derniers films sous-titrent le Klingon). Ça va aussi permettre aux scénaristes une certaine liberté. Perso, si j'ai rien contre les adaptation de roman, conserver l'UE aurait juste été casse gueule. Aussi, faut garder en tête que depuis le début de l'UE dans les années 90, c'est prévu comme ça. tous les premiers romans l'indiquaient, que si il y avait de nouveaux films, les livres ne seraient pas canons. Je pense que d'un point de vue créatif, c'est la meilleure solution.
Seulement invalider? Je ne pense pas que ça aurait marché, chacun se serait mis à donner son petit avis, et ça aurait été un putain de foutoir. Ça il faut garder, ça pas. Je préfère encore qu'ils récupèrent des parties déjà existantes dans l'UE par après (Darth Bane est canon depuis les derniers épisodes de TCW. Même si je pense que c'est plutot pcq l'épisode a été créé avant l'annonce). certains diront que c'est pas original, mais au moins ça permettra la clarté.
Finalement, ce qui me gène le plus avec ce rachat, c'est l'arrêt prématuré de TCW, qui s'était vraiment bonifiée avec le temps.

En fin de compte, je pense que ce qui me fait le plus peur, c'est le syndrome jurassic world. Tellement vouloir coller aux premiers films qu'on se retrouve avec narration trop proche de l'épisode IV.

Maintenant, eternal-newbie, y'a un truc dans tes commentaires qui m'étonne. Tu te plains de la présence de Luke, Han et Leia. C'est une blague? faudrait peut-être arrêter de jouer le mec blasé. C'est loin d'être eux les plus mis en avant dans les bandes annonces, et bien sur qu'ils vont les reprendre. C'est si ils étaient absent que les gens se diraient, WTF, mais où ils sont. Luke est le dernier mec dans la galaxie à avoir reçu un enseignement de jedi. Il peut y avoir d'autres utilisateurs de la force, mais personne d'autre avec un entrainement. D'accord, il ne faut pas qu'ils en fassent les personnages centraux, mais bordel se plaindre de leur présence? Pour les autres élements que tu cites, c'est pareil, ce sont les éléments qui font Star Wars. Star Wars sans l'opposition Jedi/Sith, c'est plus Star Wars. Je ne suis pas sur de te suivre sur ce coup là. On dirait que t'as envie d'un Star Wars qui raie tous les éléments Star Wars, mais en conservant l'UE. C'est pas un peu contradictoire?

Avatar de l’utilisateur
eternal-newbie
Messages : 555
Inscription : 24 sept. 2012, 11:37

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par eternal-newbie » 21 oct. 2015, 11:28

Lanhalt a écrit : Pour les scénars de la troisième trilogie, seulement le cadre général était fixé par Lucas, rien de plus. Si ça t'intéresse, je te conseille la lecture de ce dossier, il est plutôt bien fait.
Merci, j'étais passé à côté. Pourtant je suis assez client de ce site.
Lanhalt a écrit : En fin de compte, je pense que ce qui me fait le plus peur, c'est le syndrome jurassic world. Tellement vouloir coller aux premiers films qu'on se retrouve avec narration trop proche de l'épisode IV.
Non seulement une narration trop proche, mais avec les mêmes éléments scénaristiques.
Tu évoquais les réactions négatives de certains trekkies vis à vis des Star Trek d'Abrams (d'ailleurs je me demande d'où sort cette histoire de sous-titrage, parce que le Klingon est fréquemment traduit depuis sa première apparition), et bien dans les griefs on retrouve notamment ça :
- Sur six séries ('L'originale (TOS) (1966-1969), L'animée (TAS) (1973-1974), The Next Generation (TNG) (1987-1994), Deep Space Nine (DS9) (1993-1999), Voyager (VOY) (1995-2001), et Enterprise (ENT) (2001-2005)), réparties sur trois périodes (XXIIe (ENT), XIIIe (TOS, TAS), et XIVe (TNG, DS9, VOY) siècles), avec cinq équipages différents (TOS et TAS ont le même), alors qu'il reste encore au moins quatre-vingts pourcent de la galaxie à explorer (de quoi faire donc), et sans compter les dix films sortis entre 1979 et 2002 (six TOS et quatre TNG), Bad Reboot Robot, qui avait plusieurs options et, je pense, le bagou suffisent pour convaincre la Paramount, choisi de démolir pratiquement tout ce que les précédents auteurs avaient construit, pour " surprendre les fans " (écho ?). Le résultat de cette liberté créatrice retrouvée : les mêmes perso et le même vaisseau qu'avant.
Lanhalt a écrit :Maintenant, eternal-newbie, y'a un truc dans tes commentaires qui m'étonne. Tu te plains de la présence de Luke, Han et Leia. C'est une blague? faudrait peut-être arrêter de jouer le mec blasé. C'est loin d'être eux les plus mis en avant dans les bandes annonces, et bien sur qu'ils vont les reprendre. C'est si ils étaient absent que les gens se diraient, WTF, mais où ils sont. Luke est le dernier mec dans la galaxie à avoir reçu un enseignement de jedi. Il peut y avoir d'autres utilisateurs de la force, mais personne d'autre avec un entrainement. D'accord, il ne faut pas qu'ils en fassent les personnages centraux, mais bordel se plaindre de leur présence? Pour les autres élements que tu cites, c'est pareil, ce sont les éléments qui font Star Wars. Star Wars sans l'opposition Jedi/Sith, c'est plus Star Wars. Je ne suis pas sur de te suivre sur ce coup là. On dirait que t'as envie d'un Star Wars qui raie tous les éléments Star Wars, mais en conservant l'UE. C'est pas un peu contradictoire?
- J'estime qu'il est dommage que l'Univers Étendu ait été annulé parce que je trouve que s'était quelque chose de rare, voir d'unique (combien de produits dérivés peuvent prétendre avoir construit un truc pareil, composé de livre, de BD, de jeu, etc, évoluant dans un seul tout (avec parfois quelques soucis de cohérence, certes, mais quand même !) alors que ce n'était pas prévu initialement ?).
Je te rejoins finalement sur le fait que l’oblitération totale est ce qu'il y avait de mieux, parce qu'autrement ça risquait effectivement de râler encore plus (au moins là c'est radical ; le moindre mal en somme), mais je trouve ça quand même dommage et surtout, vu ce que ça a donné sur Star Trek, j'ai le sentiment qu'Abrams a surtout su convaincre la prod de lui épargner une partie de ce qui est théoriquement son métier.

- Pour les personnages iconiques, c'est le cumul avec tout le reste qui me fait dire que c'est du réchauffer. Ok ils pouvaient difficilement faire sans les personnages iconiques (que seront normalement secondaires), l'Empire, les Jedi et les Sith. Mais franchement, une super-arme, tu vas pas me dire que c'était indispensable quand même ?

- Je suis moins d'accord sur l'opposition Jedi/Sith : le cœur de Star Wars c'est plus la Force que ceux qui l'utilisent. Alors oui pour un arc majeur comme celui là c'est normal d'y revenir, mais il y a et aura d'autres productions sans eux (notamment Rogue One, normalement).

Après je vais être franc, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, mon problème c'est surtout J.J. Abrams en fait. Mais bon, je pense que Disney est ici plus exigeant que la Paramount avec Star Trek, donc j'ai quand même envie d'y croire.

Avatar de l’utilisateur
Lanhalt
Messages : 588
Inscription : 10 mars 2008, 15:21

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par Lanhalt » 21 oct. 2015, 14:16

Je pense que le problème avec Star Trek est différent. Star Wars, c'est principalement les films, le reste, t'en as pas besoin pour comprendre les nouveaux films. Avec Star Trek, si tu voulais une diffusion ciné, qui permettait de toucher un public le plus large possible, y'avait pas trop le choix. Le franchise est surtout basée sur des séries, et les films sont des dérivés de celles-ci. Les codes des séries et des films sont différents. Tu ne peux pas demander aux spectateurs lambda d'aller voir les autres séries (surtout que bon, à ce que j'ai pu voir/lire/entendre, certaines séries dont la première ont mal vieilli). L'autre possibilité, c'est de faire un film se passant dans l'univers, mais en évoquant le moins possible voire pas du tout les autres travaux, histoire de ne pas perdre les spectateurs, et qui réexplique des trucs qui sont évidents pour les fans. Dès le moment où ils ont annoncé un film ciné, c'était évident que le reboot était la solution. Ça permet à la fois d'attirer des nouveaux spectateurs qui ne se seraient jamais intéressés à la franchise (moi par exemple), ça permet également de dépoussiérer un saga vieillissante, qui avait quand même 40 ans d'existence avant le reboot. Le problème, de ces univers à rallonge, ça a toujours été le même, renouveller la fanbase. Et concrètement j'ai quand même l'impression que Star Trek aux yeux du grand public, c'était quand même cette vieille série dépassée que tout le monde connait mais dont l'intérêt or de la fanbase est assez limité, voire inexistant. De ce point de vue, je pense que le reboot a plûtot fait du bien à la franchise.

Je peux comprendre ce que ressentent les fans, j'ai un peu ressenti la même chose à l'annonce du reboot ciné de Stargate (qui comme c'est parti, aura lieu aux calendes grecques), mais objectivement, je ne peux pas totalement dire que c'est une mauvaise idée. A partir du moment ou on veut retourner au ciné, y'a pas le choix, il faut rebooter. Un film doit être une oeuvre qui se tient en elle-même. Si ce n'est pas le cas, le film est raté, où il doit être à la base présenté comme un produit dérivé, avec tout ce que ça inclut. Mais tu te coupes d'office une partie du public. Je serais assez curieux de voir les audiences des différentes séries Star Trek, et je ne serais pas étonné d'y retrouver le constat que les audiences baissaient par manque de nouveaux spectateurs.

Avatar de l’utilisateur
eternal-newbie
Messages : 555
Inscription : 24 sept. 2012, 11:37

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par eternal-newbie » 21 oct. 2015, 16:12

Je ne suis pas vraiment d'accord sur la nécessité du reboot systématique. Après tout Doctor Who, malgré ses vingt-six saisons, n'a pas été rebootée (et pourtant à l'époque c'était très tentant avec BSG 2003 qui cartonnait).
Star Trek - Premier Contact (1996, donc déjà bien avancé niveau contenu et reposant qui plus est sur des événements de TNG) est l'un des films les plus populaires de la franchise auprès des fans comme du grand public et fonctionne parfaitement en solo, malgré de nombreuses références non seulement à TNG, mais aussi aux autres séries.

De toute façon le vrai problème des Star Trek Bad Robot ne se situe pas tant dans la forme (reboot) que dans le fond. Comme tu le notes, Star Trek c'est de la série TV avant tout et les films sont des dérivés. Honnêtement, pratiquement tous les trekkies, parfois même sans en avoir conscience, se montrent plus souples envers les films par rapport aux séries (par exemple ils n'auraient, à mon sens, jamais accepté dans la série le comportement de Picard dans Premier Contact que je cite plus haut, bien que justifié dans le film où ça passe très bien). Mais voilà, à partir de Star Trek 2009 on nous dit quoi : L'univers Star Trek tel que vous le connaissez est fini, voici la nouvelle base ! Pourquoi pas ? Mais à ce moment il faut accepter que l’œuvre ne soit pas juger à l'aune des autres films, mais à celle de la base initiale : les séries TV. Hors sur ce plan là, si sur la forme les Star Trek d'Abrams sont des divertissements de bonne facture sans être extraordinaires (à mon goût en tout cas, mais je ne suis pas franchement cinéphile), sur le fond (et le problème est bel et bien là : SUR LE FOND) ce n'est pas qu'il s'agisse de mauvais Star Trek, mais que ce n'est même pas du Star Trek. Si je remplace les noms des protagonistes, des factions et des mechas de Mazinger par ceux de Gundam 0079, ben ça n'en fera pas du Gundam pour autant, mais du Mazinger déguisé (du Deguizer ^^ ).
Et si tu penses que c'est un côté conservateur qui me fait dire ça, dis toi bien que j'ai vu Star Trek 2009 AVANT les séries et que je l'avais apprécié. J'avais bien vu quelques films, mais c'est après que je me suis intéressé aux itérations télé ; et plus je progressais dans mon visionnage, moins j'avais d'estime pour le reboot.
Tu évoquais Stargate : si le prochain film donne ça :

et que pratiquement toutes les personnes l'ayant vu te soutiennent que même si elles n'ont jamais suivi la série, elle trouvent ça très fidèle et que le rafraichissement était nécessaire sinon elles ne s'y seraient jamais mise (mais en dehors de ce film elle ne s'y mettent pas pour autant hein !). En plus du sentiment de gâchis, t'aurais pas légèrement l'impression qu'on se fou un peu de la gueule des gaters ?
(inutile de me préciser la nature du prochain Stargate, je sais que Roland Emmerich désavoue l'univers TV et souhaite réaliser la suite qu'il avait en tête à l'époque du premier film).

Après pour ce qui est de l'Univers Star Wars, oui c'est vrai qu'il se reconstruit et que c'était l'occasion de repartir sur des bases plus solides. Puis l'univers Legends, avec toutes ses fantastiques histoires et ses personnages formidables, est toujours réédité . Mais quand même, c'est un peu dommage je trouve (Et Abrams les initiales de son prénom c'est J.J., comme un perso bien connu de la prélogie :p !)

Avatar de l’utilisateur
Vardec
Messages : 922
Inscription : 03 mars 2014, 21:20

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par Vardec » 21 oct. 2015, 17:06

Tes arguments sont compréhensifs, la décision d'avoir décanonisé l'univers étendu m'a attristé/énervé également (surtout que tout comme toi je trouve qu'il y a de véritables perles à l'image de l'univers Legends *-*, ou encore il me vient à l'esprit l'histoire de Revan) mais il ne faut pas se braquer pour autant et je trouve qu'avec J.J. Abrams on a quand même de quoi garder espoir ce n'est tout de même pas le genre de réalisateur de type "yes man" (si je voulais être pessimisite je dirais qu'on aura au moins quelque chose de plaisant à voir sur grand écran).

Avatar de l’utilisateur
Lanhalt
Messages : 588
Inscription : 10 mars 2008, 15:21

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par Lanhalt » 22 oct. 2015, 00:01

C'est marrant, j'ai failli justement citer Docteur Who comme troisième façon de faire, mais justement en disant que c'était un peu plus compliqué à faire en film, pcq par le fait que ce soit une série, tu peux prendre le temps de réinstaller des choses déjà acquise par ceux qui ont regardé les anciennes séries, et qui fait redite pour eux, mais qui permet aux nouveaux spectateurs de prendre le train en marche. Dans un film, c'est déjà plus compliqué.
Ok, le reboot n'est pas indispensable, mais tu admettra que dans l'intention, c'était quand même un des meilleurs moyens d'amener du nouveau public. Maintenant, de moi même je peux difficilement évaluer le respect de l'oeuvre originale, je dois avoir vu une dizaine d'épisode de la série originale, et j'ai vite abandonné (du peu que j'ai vu, on n'a pas vraiment perdu grand chose au change), mais j'ai eu l'écho exactement inverse d'un pote qui a grandi avec les rediff de Star Trek dans les années 90 et début 2000, et qui trouve les films de Abrams très bon, et malgré les changements, d'assez bons Star Trek. Question de gout j'imagine. Ce que je dis, c'est pas que ça DEVAIS être rebooté, mais que si tu voulais qu'une saga continue à survivre, le renouvellement de la fanbase est indispensable. Et pour beaucoup, une suite de suite de suite, c'est rebutant, même si dans le fond, les événements des séries précédentes ne sont pas utiles, t'aurais pu continuer comme ça, mais t'aurais conservé juste un marché de niche. Si tu voulais ratisser le plus large, ça me semble la solution évidente. peut être du gachis niveau univers, mais plutot allant de soi pour le reste.
D'ailleurs, tu sembles avoir commencé par le reboot de Star Trek. Alors, j'ai une petite question, même si mnt tu les trouve moyen, n'est-ce pas un peu le reboot qui t'as fait t'intéresser à la franchise? Aurais-tu été voir le film d'une franchise déjà si longue si ça n'avait pas été un reboot?

Et je trouve que t'y vas un peu fort avec la comparaison de l'épisode 200. Les films d'Abrams ne sont pas à ce point là. Les films sont plutôt bons, toi même tu admets l'avoir apprécié, mais mnt tu trouves que c'est des mauvais Star Trek. Un truc pareil dans la veine à cette parodie (que j'adore) ne pourrait pas être bon.

Avatar de l’utilisateur
eternal-newbie
Messages : 555
Inscription : 24 sept. 2012, 11:37

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par eternal-newbie » 22 oct. 2015, 09:05

@Vardec : J'aimerai bien savoir ce que tu trouves à Abrams le cinéaste ? Pris indépendamment de l'univers dans lequel ils sont sensés prendre place, j'estime que ses Star Trek sont des films d'aventure SF efficaces mais loin d'être géniaux, plutôt grossiers dans la forme comme dans le fond, et sans aucune envergure. Même constat pour Mission Impossible III, dont j'ignorais qu'il en était le réalisateur au moment de mon visionnage. Peut-être n'ai-je pas vu les bons films (trois c'est peu), mais pour l'instant j'ai trouvé ça moins relevé qu'un Roland Emmerich moyen, qui lui se fait systématiquement dégommer.
Lanhalt a écrit : D'ailleurs, tu sembles avoir commencé par le reboot de Star Trek. Alors, j'ai une petite question, même si mnt tu les trouve moyen, n'est-ce pas un peu le reboot qui t'as fait t'intéresser à la franchise? Aurais-tu été voir le film d'une franchise déjà si longue si ça n'avait pas été un reboot?
Sachant que j'avais déjà vu d'autres films Star Trek avant, je pense pouvoir répondre oui, mais tu as raison de le demander. M'étant poser la question avant, je te répondrai la même chose qu'à moi même : ma première série Gundam c'était Wing (vu en 2000), mais Seed (vu en 2005) est celle qui m'a vraiment amené à la franchise (c'était plus facile que cinq ans plus tôt). Pour moi qui découvrais, Seed était assez inédit et j'ai pris une claque, malgré ses couleurs et son character design pas franchement à mon goût. Puis j'ai vu les productions précédentes et le manque flagrant d'originalité de Seed m'a frappé, surtout en comparaison de la série originale dont elle reprend bon nombre d'éléments. Pourtant, même si j'asticote facilement ses fans, finalement j'aime toujours Seed. Alors certes, si je l'avais vu après les autres je l'aurai probablement clouée au pilori pour ses repompes éhontées, mais je lui reconnais aussi des qualités propres dignes de Gundam.
Dans les Star Trek d'Abrams, rien de tout ça pour moi.

PS : Merde j'ai répondu à moitié à côté. Bon je dois y aller donc je laisse comme ça pour l'instant, désolé ^^ .
PPS : (Bon finalement ça m'a pris moins de temps que prévu) Pour répondre plus correctement à la question : Je pense que, pour m'a part, ça aurait eu le même résultat avec un autre long métrage, puisque le processus a été : 1 : J'ai vu un film Star Trek (2009), je me verrais bien ceux que je n'ai pas encore vu et me reverrais bien ceux que j'ai déjà vu. 2 : Par lequel commencer ? Autant les voir dans l'ordre tant qu'à faire, c'est le plus logique. 3 : Quitte à se lancer la dedans, pourquoi ne pas tenter les séries ? Oui mais laquelle ? Ben l'originale, vu que c'est la première. Et ensuite si ça me dit je regarderai les suivantes, avec les films entre deux épisodes, en suivant autant que possible l'ordre de production. 4 : Allez !
En fait c'est juste d'avoir vu un film Star Trek à un moment où il m'était également possible de m'intéresser aux séries qui m'a mené à tout ça. Que se film fut un reboot ou dans la continuité de l'univers prime ne change rien, je pense.

Lanhalt a écrit : Et je trouve que t'y vas un peu fort avec la comparaison de l'épisode 200. Les films d'Abrams ne sont pas à ce point là. Les films sont plutôt bons, toi même tu admets l'avoir apprécié, mais mnt tu trouves que c'est des mauvais Star Trek. Un truc pareil dans la veine à cette parodie (que j'adore) ne pourrait pas être bon.
Pourtant c'est exactement ce que je ressens et je suis loin d'être le seul dans ce cas.

Avatar de l’utilisateur
Vardec
Messages : 922
Inscription : 03 mars 2014, 21:20

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par Vardec » 22 oct. 2015, 19:03

Bah pour les films de Abrams j'ai toujours trouvé eu l'impression de voir un film de passionné, plutôt qu'un réalisateur "standard" mais aprés ça ne concerne que moi j'ai toujours marché par sensation quand je regarde un film, en tout cas je respecte l'homme, j'ai lu 2-3 trucs sympa qui m'ont fait l'apprécier, et même si je ne qualifierai pas ses oeuvres de chef-d'oeuvres, je trouve qu'elles sont de qualités (en particulier Super 8 que je te conseille fortement).

Avatar de l’utilisateur
Kanon
Messages : 776
Inscription : 07 févr. 2011, 18:52

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par Kanon » 02 nov. 2015, 18:54

Seul sur mars "The Martian"

Depuis 3 ans, on a droit, chaque fin d'année, à un long-métrage sur l'espace. D'abord "Gravity" en 2013, puis "Interstellar" en 2014, et maintenant "The Martian". C'est un peu la gourmandise de la rentrée, l'évasion automnale, même si c'est une pure coïncidence. "Seul sur Mars" raconte l'histoire d'un astronaute laissé pour mort par son équipe... sur Mars ! Heureusement pour lui, il est brillant, il est déterminé, et il est botaniste ! De ce point de départ, Ridley Scott tire l'un de ses meilleurs films depuis "Mensonges d'Etat". Porté par l'interprétation tout en sobriété de Matt Damon, le film se regarde sans ennui malgré ses 2 heures 20, et s'avère plein d'humour et d'inventivité. Le reste du casting est très solide (Jessica Chastain, Chiwetel Ejiofor, Michael Peña, Jeff Daniels, Sean Bean "Avec une réplique ou il fait référence au SDA"...) et la musique magnifique. C'est au final une véritable épopée que nous livre Ridley Scott, un film certes très hollywoodien et très "feel good" mais aussi très fort, et ce par la puissance des images. Parce que Scott est revenu à ce qui l'a révélé et consacré : la science-fiction. Et parce que "The Martian", c'est du pur cinéma ! Du cinéma optimiste, romanesque, et épique comme on en avait pas vu depuis un bail ! Du cinéma aussi commercial (faut pas s'leurrer), avec une 3D (Avec ou sans le film reste le même selon moi). Un bon film donc, bien qu'il lui manque une touche de gravité ou de réflexion pour être grand. :)

Je vous mets en lien L'APRÈS-SÉANCE du Fossoyeur de Films :

Avatar de l’utilisateur
Deathmes
Messages : 1642
Inscription : 29 janv. 2012, 23:11
Contact :

Re: Cinéma : vos derniers visionnages

Message par Deathmes » 16 déc. 2015, 16:28

C/C de grosse feignasse

Star Wars 7 : La force se tire du lit

Je sors de la première séance de la journée et je suis relativement mitigé.

[spoiler]Comme pas mal le craignait, le film repose beaucoup (trop) sur la structure de l'épisode IV. Sur la forme c'est plutôt efficace, mention spéciale aux combats au sabre qui ne tombé pas dans la surenchère de la prélogie, même si j'ai été dubitatif sur Kylo Ren qui stoppe un laser pendant un bon bout de temps au début et qui s'en sert que dalle à la fin.

Sur le fond, certes les SW ne sont pas des modèles d'écriture, mais y a pas mal de plot twist (voir incohérences) qui m'ont fait décrocher (Coucou le Faucon sensé être une épave qui décolle sans souci, avec les clefs sur le tableau de bord). Un des soucis avec le fait de reprendre la structure du IV, c'est que là où pour l'original, le fait d'être jeté In media res ne cause pas de souci, le fait de se retrouver avec ce nouveau volet dans une suite 30 après, on n'arrête pas de se poser de question type "comment on en est arrivé là". Là où les trailer pouvaient laisser penser à une résistance impériale comme on pouvait le trouver dans Les héritiers de l'empire, c'est l'inverse, comme si on était revenu au début de ANH. Ce point sera surement explicité par la suite, comme les raisons de la trahision de Ben/Kylo Ren, mais sur le moment, c'est gênant.

Dans un autre registre, le fait d'avoir joué sur le cliché de la damsel in distress avec Rey au début est amusant 5 minutes, mais fini par vite devenir lourd.
Point commun entre Grand Papy dans la prélogie et le petit fiston, c'est qu'on se demande si ils font un combat du moins charismatique. Mais les trailer ont plutôt bien marché pour flouer les pistes sur les liens familliaux, je soupçonne Rey d'être la fille de Luke au passage.

Mais malgré c'est critique, y a de bons points malgré tout, les retours des vieux personnages fait le job et en plus les nouveaux ça s'en sort plutôt bien et l'humour fait généralement mouche. A noté que BB-8 n'est pas casse-couille comme un Jar-Jar tout en restant malgré tout un simple comic-relief. Les scènes dramatiques font leur effet, que ce soit surprenant (Ils ont vraiment détruit Coruscant!? ou prévisible (la mort de Han). Et la présence de Luke malgré son côté teaser putassier est réussie. J'avais peur de ne voir que Mark Hamill vieux mais j'ai vraiment eu l'impression de retrouver Luke. Mais putain ce deus ex machina pour justifier son retour, mon dieu...
Et j'oubliai, apparemment l'utilisation du lightsaber est devenu innée...[/spoiler]

Je vais m'arrêter là et laisser décanter, je rebondirai surement sur les critiques qui suivront. De plus j'irai surement le revoir malgré tout à l'occasion d'une séance entre amis, et je relativiserai peut-être sur certains points.

Répondre