Séries TV

Vous aimez la pêche aux moules ? La collection d'ailes de cafards ?
Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10005
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Séries TV

Message par Seb » 24 janv. 2016, 17:14

De mon côté j'ai découvert dernièrement sur OCS Ash versus Evil Dead.

Réalisée par Sam Raimi, même ambiance que le film original mais trente ans plus tard. Bruce Campbell campe un Ash toujours aussi stupide, vaniteux, lâche et égocentrique qui évolue quand même au fil de la série.
Trente ans après les événements du premier film, le Mal est de retour et seul Ash a la possibilité de le renvoyer d'où il vient... Le dernier épisode que j'ai vu (le 8) les ramène dans le chalet où tout a commencé.

Ambiance comique et gore avec des mètres cube d'hémoglobine, les combats sont tout aussi loufoques et les mouvements des démons (les "Deadites") sont fidèles au style du film. On y retrouve même le très significatif mouvement de caméra qui vole à travers les bois, signalant l'arrivée du Mal.

C'est à voir si vous aimez l'univers !! :sip:
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10005
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Séries TV

Message par Seb » 07 févr. 2016, 20:01

Autre série que j'ai découvert via OCS dernièrement : Powers.

Produite par Sony pour le PSN, elle est adaptée d'un comics (le "original creation" me fait toujours délirer quand je vois ça) du même nom et raconte un univers dans lequel il y a les gens normaux et les "powers", ceux qui ont des super pouvoirs. (et aussi un monde dans lequel tout appareil électronique est un Sony, même les PC portables alors qu'ils n'en fabriquent plus)
On suite donc les aventures d'un flic de la division "powers" qui enquête sur les crimes liés aux "Powers". Il est lui-même un ancien "power" qui a été privé de ses pouvoirs.

La première saison compte une petite dizaine d'épisodes et se laisse suivre sans demander son reste.
De nombreux thèmes traités, plus ou moins trashs, du genre la drogue qui fait décupler les pouvoirs et rend dingue, les "powers juniors" qui partent en couille, un ancien groupe de super héros qui se défie entre eux, les "wannabe" qui sont les gens qui veulent être des "powers" alors qu'ils n'ont pas de pouvoirs, les couacs de la division "powers", etc.
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10005
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Séries TV

Message par Seb » 31 oct. 2016, 19:52

Deux séries que je suis en ce moment

Ash versus Evil Dead S2
Dans la même trempe que la première saison, plus gore, plus trash, plus hard, plus débile. A voir si vous êtes fan d'horreur gore débilement drôle.

Et dans un autre registre, l'excellente surprise du moment : West World.

Basée sur le film éponyme racontant l'histoire d'un parc d'attraction typé "far west et cowboys", celui-ci est animé par des androïdes très réalistes partis en couille qui finissent par tuer les visiteurs.
La série reprend donc l'univers mais avec une touche complètement différente.
West World est un parc d'attraction existant depuis plus de 30 ans dont les robots, appelés ici les hôtes, sont devenus effroyablement réalistes. Le thème du parc est toujours basé sur la conquête de l'Ouest et a pour but de permettre aux visiteurs de libérer leurs pulsions enfouies : violence, sexe, tout est démesuré et fait pour encourager à céder au vice. Un monde dans lequel le visiteur peut faire ce qu'il veut sans craintes des conséquences.
La série semble partir sur de nombreux thèmes. En premier lieu, l'évidente quête de prise de conscience des intelligences artificielles des hôtes. Certains commencent à prendre conscience de leur existence, retrouvent des bribes de souvenirs des sévices que les visiteurs leur ont fait subir (car normalement leur mémoire est bloquée), et ils se découvrent une quête initiatique.
Ensuite, on constate bien que la série dépeint de manière crue et sans aucune pudeur toutes les pulsions les plus primaires de l'Homme. Série HBO oblige, elle est donc violente, pleine de culs, nichons et bistouquettes.
La réalisation et la narration sont excellentes. Les premiers épisodes mettent en place tout le contexte avec l'aspect routinier des scénarios joués par les hôtes. On les voit vaquer à leurs occupations pré-définies sur lesquelles ils ont une intelligence leur permettant d'interagir avec les humains d'une manière très réaliste, mais aussi entre eux. La série distille progressivement les sorties des sentiers battus de certains hôtes avec les petites variantes qui prennent progressivement de l'importance.
Derrière tout cela, nous avons également l'exact opposé du monde de West World avec l'envers du décor et la compagnie qui gère le parc. On bascule ainsi de l'Utah sauvage aux décors futuristes des bureaux et centres de maintenance du parc. Tout y est calculé et géré avec minutie, bien que les scénarios permettent de l'improvisation. On y découvre également la façon dont les hôtes sont fabriqués, éduqués, gérés, réparés (après s'être fait tué dans le parc), mais aussi interrogés. Les robots sont tellement réalistes qu'ils subissent presque de la psychanalyse.
La partie "monde réelle" arbore également ses propres thèmes avec la gestion économique du parc et les conflits entre très hauts placés, dont l'un des fondateurs et créateurs des hôtes joués par Anthony Hopkins.

Série à voir, les épisodes sont très denses et la narration prenante. Je pourrais presque dire qu'il s'agit de mon coup de coeur de l'année.


Sinon pour revenir sur celle dont j'ai parlé au dessus, Powers. Une très bonne saison 2 bien ficelée à nouveau, mais hélas série annulée. :ouin:
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Adnae
Messages : 2659
Inscription : 23 mars 2012, 17:19
Localisation : Lyon

Re: Séries TV

Message par Adnae » 18 mars 2017, 23:45

Je sais pas si certains regardent The Expanse, la S2 est en diffusion et c'est vraiment le caviar de la série de SF.
La saison 1 est sur Netflix en France si je ne m'abuse, je vous la conseille vivement!


Avatar de l’utilisateur
Sieg Hart
Messages : 507
Inscription : 09 mars 2008, 12:38

Re: Séries TV

Message par Sieg Hart » 19 mars 2017, 00:15

Image

Avatar de l’utilisateur
Adnae
Messages : 2659
Inscription : 23 mars 2012, 17:19
Localisation : Lyon

Re: Séries TV

Message par Adnae » 19 mars 2017, 18:21

Sieg Hart a écrit :Et une saison 3 a été annoncé!

http://fr.ign.com/the-expanse/23814/new ... e-saison-3
Image

Avatar de l’utilisateur
Tommy
Messages : 831
Inscription : 12 mars 2008, 07:30

Re: Séries TV

Message par Tommy » 19 mars 2017, 21:01

Adnae a écrit :Je sais pas si certains regardent The Expanse, la S2 est en diffusion et c'est vraiment le caviar de la série de SF.
La saison 1 est sur Netflix en France si je ne m'abuse, je vous la conseille vivement!
J'ai pas encore commencé la deuxième saison, mais pour avoir vu la première (et lu les bouquins), je conseille également vivement. :)
Et oui, c'est bien chez Netflix pour la France; mais la S2 n'est pas encore traduite.

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10005
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Séries TV

Message par Seb » 03 mai 2017, 17:48

J'ai commencé Legion, série TV connectée à la série cinéma des X-men, actuellement diffusée par OCS.

Après trois épisodes, que dire ... C'est .. troublant.
Le personnage principal de la série est présenté au premier abord comme étant un schizophrène paranoïaque interné dans un asile de fous, concrétisé ensuite sous le fait qu'il est un mutant télépathe dont les pouvoirs le rendent instable. La série nous plonge à de nombreuses reprises dans sa tête et les scènes sont toujours extrêmement troublantes et dérangeantes, optant pour une narration un peu à l'ancienne où chaque scène revue apporte progressivement un détail supplémentaire qui permettent de mieux comprendre ses pouvoirs.

Avec ces trois premiers épisodes vus pour moi, je peux dire que la série avance pour l'instant lentement avec des petits morceaux qui s'ajoutent au sac de noeud que constitue la tête de son protagoniste. Avec ça dans les personnages, une héroïne inspirée du personnage de Malycia incapable de toucher autrui à cause de son pouvoir (ici elle échange son corps, donnant lieu à des scènes farfelues et un dialogue assez poilant).

Pour l'instant avis positif et découverte sympa, comme Westworld dernièrement :sip:
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10005
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Séries TV

Message par Seb » 17 mai 2017, 05:17



Seth McFarlane (Familly Guy, American Dad...) se lance dans une série TV pastiche de Star Trek.
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10005
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Séries TV

Message par Seb » 26 sept. 2017, 13:55

Démarrage de Star Trek Discovery avec un pilote en deux épisodes.

J'ai profité d'avoir pris un abo Netflix il y a quelques mois pour me plonger dans les séries que je n'avais jamais eu l'occasion de regarder (The Next Generation faite intégration, Original Series zappée, DS9 zappée car le peu que j'en ai vu m'a saoulé, Voyager en cours) et cette présentation m'a l'air bien partie.

Bien que le design des Klingons ma fasse méchamment tiquer, ils sont vraiment très (trop) différents au point qu'on a du mal à les reconnaître, culturellement ils sont proches de ceux que j'ai pu voir dans TNG sachant qu'ici l'histoire se passe après un siècle où ils sont restés en dehors de tout contact, l'Empire étant déchiré entre les 24 maisons.
La présentation de Starfleet est en phase avec les préceptes de la licence qui rappelle qu'ils ne sont pas des militaires et qu'ils sont voués à l'exploration et la découverte.
Spoiler:
Comportement qui provoque accessoirement la catastrophe du pilote avec les Klingons, le leader considérant en plus que le discours de paix de Starfleet est un mensonge.
On y retrouve aussi une accolade avec la directive primaire sur le sauvetage d'une espèce tout en évitant le contact.

Un détail que je n'apprécie guère, mais hélas lié à la modernité de la série, c'est que le contexte technologique semble anachronique. Certes le Shenzhou qu'on voit dans le pilote est un vieil engin, ils montrent que ses téléporteurs sont obsolètes, mais les communications par hologrammes et les différentes projections sont très anachroniques par rapport à ce qu'on a l'habitude de voir. D'autant que ces éléments n'apparaissent pas dans les trois films reboot, alors que cette série se positionne avant. Des choix artistiques qui sont perturbants en terme de continuité en somme. Après, la série se positionnant dans l'univers original (car ses événements antérieurs à l'incident de l'USS Kelvin qui a provoqué la continuité alternative des films d'Abrams), on pourra imaginer une pirouette à base de "oué mais ils ont du arrêter parce que ça sert à rien ou consomme trop de jus (élément évoqué sur les téléporteurs d'ancienne génération du Shenzhou)". En termes de sujets abordés, les Klingons reflètent beaucoup la crise identitaire qui s'est manifestée ces dernières années dans nos différentes sociétés avec la "pureté de la race", etc.

Pour l'instant je reste assez enthousiaste quant à cette série, le pilote est assez marquant et nous verrons bien comment ils traceront celle-ci.
"J'ai fait la 14 18 .... puis la 39 45 ... et hier soir j'ai fait le 36 15 ... code Natasha"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités