Avis JV en vrac

Parlez de vos jeux préférés. Attention, les jeux Gundam sont à mettre dans la section "Produits Dérivés" plus haut.
Avatar de l’utilisateur
Seb
Administrateur du site
Messages : 10327
Inscription : 09 févr. 2008, 16:18
Localisation : /lille/home/seb
Contact :

Re: Avis JV en vrac

Message par Seb » 24 oct. 2015, 13:22

Dungeon Defenders II

J'ai joué au premier dans les 150h en ligne avec des potes (plutôt rentable pour un jeu acheté 10€ sur Steam + les quelques DLC par la suite), et depuis la semaine dernière le deuxième opus est passé free to play sur Steam. Il faut savoir qu'il est toujours en early access et le jeu affiche clairement qu'il est en alpha.
Le premier Dungeon Defenders avait connu une version revue avec l'édition Eternia mais celle-ci était sans intérêt. Elle avait un énorme défaut de merde, outre le gros nerf du Summoner, c'est que le mode online et offline étaient dissociés... J'ai joué une après midi dessus en offline et au moment de jouer en ligne, plus de persos. OK, va mourir !

Après une petite semaine sur le 2, verdict : méga bon :sip:

Le gameplay n'a pas été révolutionné, le jeu garde les mêmes bases et améliore un peu certains aspects rigides de l'ancien. Par exemple on peut invoquer une tour ou l'améliorer/réparer tout en allant faire autre chose pendant le cast. C'est bien pratique car avant le personnage était bloqué pendant l'invoc...
Le système d'équipement et d'upgrade des personnages est un peu plus simple et les équipements ont été mieux orientés pour créer des persos spécialisés dans les défenses et d'autres dans le DPS du héros.
Niveau histoire, le jeu se déroule quelques années après le premier. Faut pas s'attendre à du gros scénario, on a juste un background simple et on joue les mêmes personnages que le premier qui sont désormais des adultes.
Etant un free to play, le jeu fonctionne par achats internes pour débloquer plus vite des améliorations ou des emplacements de sac, ainsi que des costumes pour personnaliser les héros. Il est possible d'acheter la version collector qui apporte du crédit en jeu et quelques trucs en plus.
La difficulté est plutôt bien dosée pour l'instant et le nombre de maps est pas mal pour un début.
La gestion du mana est bien plus difficile que dans le premier où une map avait un nombre de coffres avec une contenance variant selon le niveau. Là il n'y a qu'un seul coffre pour chaque héros avec le même nombre de mana dedans, à aucun moment sur la campagne en normal je n'ai réussi à être full mana en permanence...

Pour l'instant il n'y a que les 4 héros de base : l'écuyer, l'apprenti mage, la chasseuse, et le moine. J'espère que les héros DLC du premier reviendront car ils étaient très bons surtout avec le Summoner qui apportait une super dimension stratégique au jeu et le barbare qui ... Son nom suffit à le décrire :hehe:
Les personnages ont un peu changé certaines de leurs techniques sont différentes, les défenses ont évolué et elles permettent des bons combos. Le positionnement de celles-ci et bien plus précis et on peut afficher dans le jeu leurs portées et zones d'effets. Y'a également beaucoup plus de pièges à activer sur les cartes de combat et les objectifs de défense ont évolué. Là où avant il fallait juste défendre les cristaux, ici il faut défendre différents point qui, s'ils sont détruits, ouvrent des nouveaux accès aux vagues d'ennemis et donc augmentent le nombre de points à défendre.

Le jeu étant encore en alpha, il présente encore pas mal de soucis et il va surement passer par des phases de rééquilibrage. Il lagge encore un poil et parfois il n'est pas possible de s'y connecter. Cette semaine il y avait un vieux bug sur le multijoueurs entre amis qui ne marchait plus :hehe:
Esthétiquement il est superbe et très fluide, le style du premier est conservé et a bien évolué.

Bref, du très bon si vous aimez les tower defense.
Look, it's not an explosion... It's just a rapid unscheduled disassembly.
Garbage Collector

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 642
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Avis JV en vrac

Message par Bahamut-Omega » 29 oct. 2015, 19:48

Je viens de finir Tales of Zestiria et son DLC, sur Ps4 en 59 heures.

Eh bien dans l'ensemble c'était assez agréable (qui l'eut crut ? vu le bashing autour du jeu).
Bien sur ça reste un Tales of, à quelque chose près, on prend la même chose et on recommence. Si la saga ne vous dis rien, ou vous a souvent déçut, inutile d'espérer grand chose de cet opus.

D’autan plus que le jeu n’est pas vraiment séduisant concernant la réalisation (oui autan commencer par ce qui fâche). On est plus sur un jeu Ps2 en moitié de vie (porté HD quand même) plutôt qu’un jeu Ps3 en fin de vie.
Décors vaste, mais vide avec quelques éléments sortis d’une ère révolue (l’herbe, le feuillage des arbres, les fleurs,… en 2D dans un environnement 3D !). Mise en scène archaïque, même s’il y a des progrès par rapport aux autres opus. Personnages inexpressifs. Le tout légèrement masqué par uns style artistique très "manga" et de sublimes cinématiques mieux réussites que certains animes populaires du moment. Mais tout ça ne change rien pour les habitué de la saga, c’est à peu près la même chose pour tout les épisodes 3D sur console de salon.
Là où c’est nettement plus embêtant, surtout pour un jeu de 2015, c’est que la réalisation n’est pas du tout maitrisée. Chute de framerate et distance d’affichage des décors honteuse (tout deux corrigés en partie sur Ps4 cela dit) et gros problèmes de caméra en combat. Pas là peine de proposer des zones plus vastes et toujours aussi vide, ou une transition directe entre les phases d’explorations et de combats si c’est pour proposer ce résultat honteux.

Mais pour le reste, ce Tales of est dans le haut du panier à mon goût.
L’histoire est très classique. Une ère du chaos, un orphelin à la destiné incroyable, une princesse au bon cœur, une religion bafouée, des politiciens véreux, des séraphins à retrouver, un seigneur des calamités, un monde à sauver. Bref on change quelques termes mais on retrouve la même chose que dans les autres Tales of.
Mais les personnages principaux sont un peu moins stéréotypés que d’habitude, mieux développés et assez mature. Du moins quand la situation l’exige, encore une fois c’est un Tales of, l’humour est omniprésent. Et une fois n’est pas coutume, pas de boulet dans l’équipe ! Pas de perso indécis qui ne savent pas pourquoi ils participent à l’aventure, pas de chouineurs, pas d’écervelés,… bref une bouffée d’air frais pour la saga de ce coté-là.
Dommage que la traduction française soit basée sur la traduction américaine qui s’est permis quelques adaptations discutables en plus de l’habituel censure. Dommage sur certains points l’épisode se voulait à peine plus mature que d’habitude.

Concernant l’ambiance sonore, j’ai été un peu déçu de l’OST. Non pas par la prestation de Sakuraba, égale à elle-même, c'est-à-dire insipide pour son travail sur les Tales of (mais d’un meilleur niveau que sur les derniers opus). Mais par le très petit nombre de pistes de Shiina ou de collaboration entre les deux compositeurs. Et ces quelques pistes (moins d’une vingtaine) sont malheureusement très peu exploitées dans le jeu. Les scènes où ces pistes sont utilisés n’en sont que plus épique, mais c’est très dommage d’avoir ce déséquilibre dans les musiques du jeu quand il est question d’une centaine de musiques et d’une collaboration entre deux artistes.
Par contre, pour une fois dans un opus inédit, on a enfin le choix entre le doublage original et le doublage américain. Il était temps !

Quand au gameplay, en commençant par le système de combat. Même si il est grandement gâché par la caméra absolument horrible dans les zones étroites, il reste vraiment intéressant, un beau mix entre ceux des Destiny, Graces F et les Xillia. Avec comme nouveauté l’Armatisation/Kamui : Sorey et Rose peuvent fusionner avec les séraphins laissant place à une entité très puissante basé sur un élément. Les humains, les séraphins, l’Armatision ayant chacun leurs points forts et leurs points faibles. La difficulté est assez bien dosée en plus, on a le choix entre quatre modes, puis s’ajoutent deux autres modes par la suite.
Par contre, dans les nouveautés du gameplay, j’ai trouvé le système de capacité et de fusion d’équipements très mal expliqués (les persos eux même le reconnaissent dans les saynètes) et de toute façon peu utile dans le cadre d’une partie "normale" (à voir dans les difficulté très élevée ou dans le cadre d’un quelconque challenge).

En résumer, c’est un Tales of de plus tout de qui a de plus. Avec les habituels défauts et qualités de la saga. Les fans ou les habitués seront encore en terrain connus. Pour les autres pourront passer leur chemin… encore une fois. Ou tester la saga avec un épisode en accord avec sa génération, Phantasia par exemple.

7/10

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 642
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Avis JV en vrac

Message par Bahamut-Omega » 01 nov. 2015, 19:20

J'ai finis Metal Max Returns sur SNES en 33 heures. Les 8 tanks obtenus, les 16 primes vaincus, bazooka laser complété, et boss final "vaincu".

J'ai apprécié ce jeu, avec son univers post-apocalyptique. Pas de royaume à défendre, pas ami(e) à sauver, de destiné farfelue à suivre, d'artefact magique à trouver ou de démon à vaincre... non là le monde est déjà détruit. Il reste quelques villages et une poignée d'habitants, des vestiges de civilisations modernes, grottes et des paysages dévastés. Ça change un peu !
On contrôle donc un héros anonyme (bon Max, c'est dans le titre du jeu, mais on a le choix), fils de mécano, qui veut devenir chasseurs de primes et partir à l'aventure.
Et là, on n’a pas vraiment de ligne directrice. D'abord trouver un tank, moyen de locomotion et arme principale dans ce monde sans foi ni lois, puis trouver le moyen d’ouvrir une frontière, et après se débrouiller seul en parlant aux pnj. C’est assez original, on a presque l’impression d’être dans un open-world.
À noter que malgré l’univers post-apocalyptique, et quelques scènes tragiques, l’ambiance du jeu est assez comique et casse pas mal les codes du J-RPG standard. Un peu comme Earthbound.

La réalisation, c’est très correcte pour un jeu portage d’un jeu NES sur SNES. C’est surtout dans les détails des animations de combat que le jeu impressionne (modélisation des armes, certains effets comme les impacts, ricochets, esquive, explosion,…) et par le monster-design très orignal et mecha-design très réaliste.

L’ambiance sonore quand à elle est moins réussite, OST assez courte et peu diversifiés, peu de thème sont réellement marquants à mon goût.
Mais les bruitages sont très réussis.

Concernant le gameplay, avant d’apprécier le jeu il faut s’habituer à l’ergonomie très lourde des menus; reste du support original.
Un menu unique pour parler aux pnj, exécuter une action, vérifier ces équipements,…
Mais il existe un sous menu, le BS-Con (une sorte d’ordi portable) où l’on a accès à toutes les informations possibles. Description d’objets et équipements, cartes du monde, GPS pour les tanks obtenus,… Finalement on a accès à pas mal d’informations, encore faut-il faire l’effort de parcourir ce menu salvateur.
Une fois qu’on s’est habitué à tout ça, on peu profiter des deux systèmes de combat que propose le jeu.
D’abord les combats à pieds où l’on contrôle nos persos comme dans un Final Fantasy ou un Dragon Quest. C’est assez classique mais la difficulté de base fait que les combats sont un minimum passionnant.
Puis le combat à bord de tanks. Pas grand-chose ne change, on reste dans du tour par tour, mais évidement à bord de tank on est bien plus puissant, résistant, mais aussi moins mobile (impossible, en temps normal, de prendre un ennemi par surprise). Et on n’a pas accès à tous les lieux à bord des tanks.
Ces derniers peuvent être personnalisés, que se soit avec des armes, des options, moteurs, ou des programmes informatiques. Plus les tanks sont équipés, plus ils sont lourds et plus il faut sacrifier des tôles de blindages (les PV). À nous de faire attention à ne pas suréquiper les tanks (ne serais-ce qu’en récupérant un de leurs équipements en donjon, sans forcément les installer), au risque de les rendre très fragiles. Ces équipements peuvent être aussi améliorés dans certaines villes (puissances, stock de munitions, résistances, précisions, esquives,…).
De quoi se créer des tanks parés à toute situations, d’autan plus que le jeu est assez difficile, il faut souvent revoir sa copie et changer d’équipements en fonctions des ennemis.

En ce qui me concerne ça a été une expériences très agréable, que je recommande à tous les fans de RPG de cette ère. Même si la concurrence est très rude, et qu’il y a mieux à faire en priorité sur ce support.

8/10

Avatar de l’utilisateur
Vardec
Messages : 927
Inscription : 03 mars 2014, 21:20

Re: Avis JV en vrac

Message par Vardec » 02 nov. 2015, 11:37

Double critique :


The Witcher 3 Heart of Stone, la première extension du troisième opus des aventures de Geralt de Riv porté par l'excellent et respectable studio CD Projekt, nous sert une nouvelle histoire encore une fois exceptionnelle. Un récit palpitant accompagné par des personnages charismatiques, un antagoniste principale rivalisant avec les meilleurs personnages de la trilogie arrivant à installer le malaise à chacune de ses apparitions :D (rentrant facilement dans mon top badguy du jeu vidéo ^^, tout simplement terrifiant), une soundtrack magique au main thème *-*, et un dénouement assez bien dissimulé (il m'a bien fait stresser dans sa dernière ligne droite) qui saura récompenser les plus courageux. Bref un chef d'oeuvre , et un exemple à suivre.


Danganronpa : Trigger Happy Havoc, le premier opus de la licence dont je suis arrivé à bout hier soir, et je ne suis pas mécontent d'avoir acheté une PS Vita, j'en retiens un excellent Visual Novel, à l'histoire à mi-chemin entre Battle Royale et Phoenix Wright, relativement oppressant du fait de la présence perpétuelle du tortionnaire des 15 personnages que l'on suit. Danganronpa bien qu'étant un Visual Novel de type survival avec savoureusement à jouer avec le douzième degré partant dans des délires complètement wtf, avant de rapide reprendre son récit sombre jonché de morts et aux twists bien trouvé sans pour autant être putaciés (ayant réussi à deviner tout les tenants et aboutissant de ce premier récit même si j'ai un doute sur un élément qui me sera surement révélé dans le second opus). L'histoire est vraiment palpitante pour un peu qu'on arrive à s'immerger dans le récit, arrivant à nous balader entre meurtres, trahisons, mystères et violence psychologique, les personnages bien qu'ayant un développement relativement inégale (on se doutera que certains sont là pour servir l'histoire, tandis que d'autres font clairement partie de la chair à canon même si de ce côté là le jeu saura vous surprendre ^^), les différentes phases de jeux sont plaisantes et variées (surtout les Trials Game), trés bon ost, et humour certes noir / wtf mais de qualité.
Je n'ai qu'une chose hâte de voir ce que réserve le second opus (que je ne tarderai pas à commencer).
Quand on finit l'histoire du jeu, on débloque un autre mode s'apparentant à un jeu dans un jeu, en gros on "refait" le récit mais sans son aspect jeu de mort, donc on retrouve les personnages qu'on a cotoyé pendant une vingtaine d'heures qui vivent pleinement le récit mais avec un Monokuma qui n'hésite pas à faire de nombreuses remarques sur ce qui c'est passé dans la vraie histoire, alors qu'évidemment les personnages ne comprennent en aucun ces dernières. Ce mode de jeu est beaucoup plus accés humour, et nous permet de découvrir davantage des personnages partis trop tôt dans l'aventure ou que l'on a évité durant les phases de free time qui nous laissait libre de cotoyé telle ou telle survivant avant de reprendre le cours des évènements.
ps : pour les intéressés, il vaudrait mieux que vous ayez une compréhension écrite de l'anglais correcte

Avatar de l’utilisateur
Vardec
Messages : 927
Inscription : 03 mars 2014, 21:20

Re: Avis JV en vrac

Message par Vardec » 10 nov. 2015, 19:48

Tales from the Borderlands terminé, un jeu de Telltate Game et encore une fois j'ai eu droit à m'a petite larme comme à chaque fois que je finis un de leur jeu depuis The Walking Dead S1 :ouin: .
Pour moi leur meilleur oeuvre jusqu'à présent décidément j'adore ce studio.
- une panoplie de personnages haut en couleur et charismatiques (Fiona, Rhys, Sasha *-* pour ne citer qu'eux)
- de l'action non-stop il n'y a aucun faute de rythme
- histoire peut-être légèrement confuse pour les non-initiés mais riche
- graphiquement superbe
- musicalement magnifique
- artistiquement parlant rien à dire
- excellente mise en scène
- de l'humour de qualité au rendez-vous (et les références avec ^^)
- et SURTOUT une réelle impression de liberté dans les choix proposés, déjà parce que entre les mineurs et les majeurs il y en avait une panoplie, mais surtout pas mal de répercussions notables ça et là, et surtout un brouillage des pistes sur la répercussion de certains, résultat plaisant et j'espère que Telltate continuera dans cette voie (ce qui sera surement le cas étant donné que maintenant ils ont les moyens, le pas est maintenant franchis ce n'est plus un simple studio).

Avatar de l’utilisateur
Sieg Hart
Messages : 560
Inscription : 09 mars 2008, 12:38

Re: Avis JV en vrac

Message par Sieg Hart » 10 nov. 2015, 22:17

Danganronpa : Trigger Happy Havoc, le premier opus de la licence dont je suis arrivé à bout hier soir, et je ne suis pas mécontent d'avoir acheté une PS Vita, j'en retiens un excellent Visual Novel, à l'histoire à mi-chemin entre Battle Royale et Phoenix Wright, relativement oppressant du fait de la présence perpétuelle du tortionnaire des 15 personnages que l'on suit. Danganronpa bien qu'étant un Visual Novel de type survival avec savoureusement à jouer avec le douzième degré partant dans des délires complètement wtf, avant de rapide reprendre son récit sombre jonché de morts et aux twists bien trouvé sans pour autant être putaciés (ayant réussi à deviner tout les tenants et aboutissant de ce premier récit même si j'ai un doute sur un élément qui me sera surement révélé dans le second opus). L'histoire est vraiment palpitante pour un peu qu'on arrive à s'immerger dans le récit, arrivant à nous balader entre meurtres, trahisons, mystères et violence psychologique, les personnages bien qu'ayant un développement relativement inégale (on se doutera que certains sont là pour servir l'histoire, tandis que d'autres font clairement partie de la chair à canon même si de ce côté là le jeu saura vous surprendre ^^), les différentes phases de jeux sont plaisantes et variées (surtout les Trials Game), trés bon ost, et humour certes noir / wtf mais de qualité.
Je n'ai qu'une chose hâte de voir ce que réserve le second opus (que je ne tarderai pas à commencer).
Quand on finit l'histoire du jeu, on débloque un autre mode s'apparentant à un jeu dans un jeu, en gros on "refait" le récit mais sans son aspect jeu de mort, donc on retrouve les personnages qu'on a cotoyé pendant une vingtaine d'heures qui vivent pleinement le récit mais avec un Monokuma qui n'hésite pas à faire de nombreuses remarques sur ce qui c'est passé dans la vraie histoire, alors qu'évidemment les personnages ne comprennent en aucun ces dernières. Ce mode de jeu est beaucoup plus accés humour, et nous permet de découvrir davantage des personnages partis trop tôt dans l'aventure ou que l'on a évité durant les phases de free time qui nous laissait libre de cotoyé telle ou telle survivant avant de reprendre le cours des évènements.
ps : pour les intéressés, il vaudrait mieux que vous ayez une compréhension écrite de l'anglais correcte
Pour ceux qui n'ont pas la Vita, il reste la série. *pom pom pooom*
Image

Avatar de l’utilisateur
Vardec
Messages : 927
Inscription : 03 mars 2014, 21:20

Re: Avis JV en vrac

Message par Vardec » 10 nov. 2015, 23:01

En effet en dernier recours à l'occasion je la regarderai histoire de comparer, j'imagine qu'on perd en immersion mais de ce que j'ai entendu ça a le mérite d'être fidèle ^^.

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 642
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Avis JV en vrac

Message par Bahamut-Omega » 13 nov. 2015, 14:54

The Elder Scrolls IV : Oblivion Edition 5ème Anniversaire finis en 90 heures sur Ps3.

Avec la plupart des quêtes principales de finis (c'est marrant de voir tous les titres que notre persos peu cumuler dans l'aventure). Il me manque "que" les quêtes des deadras (moins développées que dans TES V) et quelques quêtes de récoltes d'objets rares.

Ayant joué à TES V avant, la comparaison est assez rude sur certains points, que ce soit l'ergonomie des menus, la modélisation des visages (et leurs couleurs !), la spontanéité des discussions entre pnj, ou la maniabilité du personnage moins réaliste (et une vue à la troisième personne totalement ratée, heureusement optionnelle).

Mais un fois que je me suis habitué à tout ça, j'ai pris plaisir à découvrir Cyrodiil et le jeu lui même. L'univers des TES est incroyablement riche faut dire, la moindre quête peu prendre des dimensions épiques ici.

En ayant la version Ps3, je m'attendais à ce que ce soit truffé de bug. Finalement pas tan que ça, je n'ai eu que 4 plantages en 90 heures de jeu. À par ça, je n'ai eu que des problèmes de marqueurs de quêtes, parfois absents, parfois de la mauvaise couleur. Le doublage allemand qui remplaçait le français (pour deux personnages dans tout le jeu visiblement). Sur ce point là jeu reste parfaitement jouable sur cette version, même si la version PC est bien sur à privilégier.

Par contre, cette version souffre de quelques chutes de framerate quand l'écran est chargé. La mission finale du scénario est bien gâchée par ça. Et il arrivait souvent que certains dialogues n'étaient pas traduis en français ni doublé.
Sur ces points, cette version 5ième Anniversaire est assez ratée, elle ne semble rien améliorer par rapport à la version GoTY. A défaut d'avoir du contenue inédit, la correction de ces défauts n’aurait pas été de trop.

8/10

Avatar de l’utilisateur
Grevious
Messages : 375
Inscription : 23 juil. 2009, 13:54
Contact :

Re: Avis JV en vrac

Message par Grevious » 13 nov. 2015, 17:35

Bahamut-Omega a écrit :The Elder Scrolls IV : Oblivion Edition 5ème Anniversaire finis en 90 heures sur Ps3.
Perso, je comprends pas qu'on puisse y jouer sur un autre support que le PC. C'est pas un délire d'éliste pcmasterrace en soit, mais si y a pas les patches non-officiels et une dizaines de mods juste pour améliorer l’ergonomie et le gameplay de base (je parle même d'ajout, juste de correctifs), j'ai du mal quoi... surtout avec la localisation foirée, les bugs, le leveling merdique des ennemis et cet inventaire atroce.
Ça doit aussi venir de mon traumatisme de Morrowind que j'avais joué en vanilla et ou on pouvait pas finir la quête principale. Des barres de rire.
Bahamut-Omega a écrit :
Sur ces points, cette version 5ième Anniversaire est assez ratée, elle ne semble rien améliorer par rapport à la version GoTY. A défaut d'avoir du contenue inédit, la correction de ces défauts n’aurait pas été de trop.


La version 5eme anniv, c'est la goty, cad le jeu + 2 extensions en v1.2.0416, la seule et unique différence, c'est un dvd de bonus.

Concernant le jeu en lui-même, c'est celui que j'ai trouvé le plus... faible des trois derniers en fait... tout se resemble... les villes, les paysages, les donjons, les mondes daedras... avec quelques exceptions. Y a des quêtes sympa, mais y en a pas mal qui sont... nulles.
Par contre, ça reste un Elder Scrolls hein. Y a des mega-tonnes de contenu, des heures de balade, on a une énorme liberté, tout ce qui faut.

Avatar de l’utilisateur
Bahamut-Omega
Messages : 642
Inscription : 23 nov. 2014, 11:47

Re: Avis JV en vrac

Message par Bahamut-Omega » 13 nov. 2015, 19:08

Grevious a écrit : Perso, je comprends pas qu'on puisse y jouer sur un autre support que le PC. C'est pas un délire d'éliste pcmasterrace en soit [...]
Ta tournure de phrase ressemble quand même à un délire PCiste/élitiste qu'on retrouve sur JVC (entre autre) :the:
Mais bon, vu qu'ici je pense qu'on peut discuter plus facilement que là bas :

Dans mon cas (et je ne dois pas être le seul vu que ces versions existent après tout, et sont même réédités), ce n'est pas vraiment un choix. Ou plutôt c'est un choix par défaut.
Je ne vais pas te refaire mon historique de joueur depuis l'âge de mes 6-7 ans, mais tu as peut-être remarqué à travers mes posts sur ce sujet que je ne joue quasiment qu'à des jeux japonais. Et le PC n'a jamais vraiment était une plateforme de jeu pour moi. Les quelques jeux occidentaux sont presque des accidents de parcours à mon niveau.
Du coup n'ayant pas de PC gaming ou récent. Ni le matos pour y jouer confortablement, je me voyais mal investir dans ça, pour une paire de jeux, même des TES et leurs 100 aine d'heures de jeux en perspective.

Et puis franchement, je ne sais pas pour les 3 premiers, mais pour le IV et V, sur Ps3 et version GotY, les jeux sont parfaitement jouables (par rapport à leur contenu gigantesque).
C'est clair que pas mal de chose peuvent être améliorés par les développeurs, et que je ne tolèrerai pas ça pour la plupart des RPG japonais que j'ai fais.
En tout cas ça m'aurait sacrément ennuyé si j'avais louper Oblivion et Skyrim à cause de leurs réputations minables sur consoles. Content d'avoir pris ce "risque" et d'avoir pu y jouer.
Grevious a écrit :La version 5eme anniv, c'est la goty, cad le jeu + 2 extensions en v1.2.0416, la seule et unique différence, c'est un dvd de bonus.
C'est bien ce que je lui reproche justement, de n'être qu'une nouvelle édition de la version GotY, sans rien de plus.

Répondre